Manifestations en vue autour de Chambord

Lise Monteillet

Manifestations en vue autour de Chambord

Diverses actions syndicales seront organisées en marge de la rencontre des ministres européens de l’agriculture, le 2 septembre.

Les ministres européens de l’agriculture seront réunis vendredi 2 septembre, en France, à l’initiative de Stéphane le Foll. Objectif de la rencontre : « échanger sur l’avenir de la politique agricole commune ». Cette rencontre se déroulera au château de Chambord, dans une ambiance de crise. La profession agricole a d’ores et déjà annoncé plusieurs actions syndicales dans les environs.

La FNSEA et les Jeunes agriculteurs ouvriront le bal avec un « meeting syndical » le 1er septembre à Lamotte-Beuvron. Les deux syndicats expliquent, dans un communiqué, qu’ils proposeront « des pistes concrètes pour sortir les agriculteurs de la crise et construire des solutions de long terme ».

Un lieu symbolique

Pour la Coordination rurale, le choix du château de Chambord est de bien mauvais goût. « En choisissant ce lieu, nos hommes politiques montrent à quel point ils sont déconnectés de la réalité et manifestent une fois de plus un dédain insupportable à l’égard des agriculteurs et de leur situation ». Elle propose un « grand repas populaire sous les fenêtres des seigneurs européens », le 2 septembre. Avec un mot d’ordre : « il est urgent de réveiller nos politiques : stop aux bavardages, il faut agir pour une réorientation immédiate de la PAC ! » 

La Confédération paysanne, elle aussi, va faire entendre sa voix. Dans un communiqué titré « ministres au château, paysans dans la rue », elle s’interroge : « Les victimes de la crise agricole ne se comptent plus (…) Face à cela, que fait Stéphane le Foll ?  Il invite ses collègues européens à disserter sur l’avenir de l’agriculture sous les ors du château de Chambord… » Elle donne rendez-vous, le jour J, devant la préfecture de Blois pour une distribution de lait. 

Lors d'un point presse au ministère de l'Agriculture, Stéphane Le Foll a justifié le choix de Chambord, en précisant que le site était placé sous la cotutelle du ministère de l'Agriculture et de l'Environnement. "J'ai pris Chambord car c'est aussi le prestige de la France", souligne-t-il.

Sur le même sujet

Commentaires 1

LE GALLIOT GWENAEL

Nous, collectif du Grand Ouest pour une régulation obligatoire Européenne.



Appelons l'ensemble des producteurs laitiers à venir le vendredi 2 septembre 2016 a CHAMBORD en dehors de toute

étiquette syndicale que ce soit.

Parce que nous sommes des gens sérieux, travailleurs et professionnels.

Parce que la situation est au delà de l'imaginable.

parce que nous sommes face a une catastrophe humaine engendrée par une surproduction européenne résultat d'un acharnement stratégique idiot.

L'Europe s'est construite par l'agriculture pour préserver la paix entre les peuples.

Il serait scandaleux et pathétique que l'Europe tue ses agriculteurs qui ont porté ce projet européen.





P.S: Font partis du collectif en question:



Des producteurs laitiers qui n'appartiennent a aucun syndicat, d'autres qui adhèrent a la confédération paysanne, a la coordination rurale, au

modef, a l'apli , au mouvement des éleveurs, a la fnsea et aux JA (jeunes agriculteurs).

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier