Manuel Valls : "Le gouvernement est à vos côtés pour trouver une solution"

Manuel Valls : "Le gouvernement est à vos côtés pour trouver une solution"
@Pleinchamp

"Le dialogue ne peut pas fonctionner ainsi", a déclaré lundi Manuel Valls aux éleveurs normands qui refusent de lever leurs barrages autour de Caen et exigent la venue du ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll. Le premier ministre affirme que le gouvernement est mobilisé pour trouver une solution à cette crise.

"Le dialogue ne peut pas fonctionner ainsi. La porte du bureau du ministre de l'Agriculture est ouverte en permanence, Stéphane Le Foll va au contact régulièrement des éleveurs mais là, il s'agit de trouver d'abord des solutions concrètes et précises pour les filières", a déclaré le Premier ministre en marge d'un déplacement à Arles.

"Depuis plusieurs semaines, nous sommes mobilisés, notamment le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll. Des aides nationales d'urgence ont d'ailleurs été décidées pour les agriculteurs les plus en difficulté. La mobilisation depuis plusieurs semaines de tous les acteurs des filières porcine et bovine à l'initiative de Stéphane Le Foll a non seulement permis d'enrayer la baisse des prix aux producteurs, puisque c'est le sujet numéro un, mais d'enclencher un mouvement de hausse, insuffisant, mais un mouvement de hausse toute de même", a poursuivi M. Valls.

"Nous devons poursuivre ce travail. Le médiateur des relations commerciales et agricoles saisi par Stéphane Le Foll rendra public un rapport d'étape mercredi qui permettra la transparence sur le comportement de l'ensemble des acteurs, car nous avons besoin de bien comprendre ce qui se passe et qui fait quoi. Stéphane Le Foll recevra dès le lendemain les représentants des filières", a-t-il précisé.

"Nous comprenons la détresse, la colère des éleveurs"

"C'est dans le dialogue et dans la persuasion des acteurs, chiffres sur la table, dans la transparence, que le gouvernement peut agir. Il ne peut pas fixer lui-même de manière autoritaire un prix, et c'est pour cela, comme l'a fait déjà le président de la République, que nous demandons solennellement aux acteurs des filières respecter les engagements qui ont été pris devant le ministre en matière de hausse des prix et d'utiliser massivement les logos viande et lait de France", a ajouté le Premier ministre. Il a "appelé solennellement l'ensemble des consommateurs à soutenir nos éleveurs en privilégiant la consommation des produits français".

"Nous comprenons la détresse, la colère des éleveurs de ces filières porcine et bovine. Ils doivent savoir que le gouvernement est à leurs côtés pour trouver une solution", a-t-il assuré. Selon lui, "cette solution ne peut pas être autoritaire, elle ne peut être que le fruit de la concertation et du respect par la grande distribution des engagements qui ont été pris il y a quelques semaines".

"Le gouvernement est mobilisé. Il y a à la fois des aides mais il faut que tous les acteurs jouent le jeu. Car sinon, en effet, des centaines de milliers d'exploitations qui peuvent disparaître. D'où la mobilisation entière du gouvernement", a conclu M. Valls.

Les dizaines d'éleveurs qui bloquent lundi les accès à Caen,  refusent de lever leurs barrages et continuent de demander la venue du ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll qui a proposé de les recevoir jeudi à Paris.

Source avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier