Marché des céréales : La baisse des prix du blé dynamise les exportations

SC

Malgré un taux de change toujours très défavorable et le regain de compétitivité des blés américains vers l'Égypte, les blés européens et français préservent un bon courant d'exportation du fait de la baisse des prix.

«Cette reprise des affaires à l'exportation a été rendue possible par un assagissement louable des prix du blé tendre» estime l'Office national Interprofessionnel des Grandes Cultures (Onigc). En France, à Rouen, les prix ont atteint courant février des niveaux dissuasifs. Non seulement ils étaient plus élevés que les prix allemands mais ils surpassaient également les prix espagnols rendu Barcelone. « La chute marquée des cours en mars, provoquée par le dégonflement d'une bulle spéculative dans les bourses américaines (-50 €/t, soit moins 18%) a permis de retrouver une compétitivité à l'export, qui demande à être confirmée au cours des prochaines semaines » estime l'Onigc.

La demande en tirages de certificats est, en effet, en forte progression en Europe, de nouveau en hausse de 500.000 t en mars 2008 (6,2 Mt depuis le 1er juillet). Les certificats délivrés en France atteignent à eux seuls 3,2 Mt, en hausse de 400.000 t sur un mois, à destination du Maghreb et de la Turquie

Absence de compétitivité des maïs

Quant aux maïs français, ils continuent de souffrir de prix trop élevés. Pendant tous le mois de mars le maïs départ Sud-Ouest était aussi cher voire plus cher que son homologue argentin rendu Lérida, l'une des places espagnoles les plus importantes pour l'alimentation animale.

« Dans ces conditions, il est tout à fait logique que les importations en provenance de l'Amérique latine se développent, tandis que les perspectives d'expéditions françaises de maïs vers la péninsule ibérique sont, mois après mois, revues à la baisse » explique l'Office.

Source ONIGC

Source ONIGC

 

Source Onigc

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires