Marché International : Rungis à la fête

SC

Les fêtes de fin d'année se sont bien déroulées sur le Marché de Rungis, avec une augmentation de la fréquentation des acheteurs de 6.2 % par rapport à la même période l'an dernier.

A noter tout particulièrement la progression des grossistes de province (+8%) et des restaurateurs (+11.7%). Par ailleurs, la fréquentation des acheteurs étrangers a augmenté de 9.8% et celle des acheteurs de province de 9.1%, ce qui confirme le fort développement de Rungis sur les professionnels implantés hors de l'Ile-de-France.

Quant aux arrivages, avec 119.915 tonnes au total, ils ont progressé de 7,5%.Globalement, on estime la hausse de 10,2% pour les fruits et légumes, 2% pour les produits laitiers, 7,7 % pour les produits traiteur, 4,6 % pour les produits carnés (+4,6%) mais -0,6% pour les produits de la mer.

Le Noël du saumon


2008 fut le « Noël du saumon ». Sur les plus de 6.500 tonnes de produits de la mer et d'eau douce commercialisées en décembre, 3.925 t le furent en saumon. Le hit parade des autres poissons a vu l'avènement du bar, mais également du cabillaud. Plus de 70 tonnes de homards ont été vendues en décembre 2008.A noter un tassement pour les ventes d'huîtres et de crevettes.

Un noël très classique et terroir avec les indétrônables volailles festives, comme le chapon, qui a lui seul a représenté plus de 50% des ventes. Les autres volailles chaponnées (poulardes, minis chapons, pintades …) représentant 20 % des ventes, la dinde 20 % et l'oie 10 %. La mode du foie gras frais déveiné ou eveiné s'est accentuée ; ce dernier représentant désormais près de 30 % des ventes.

Le nordmnan, dont les épines tiennent plus longtemps, a toujours la côte avec plus de 370.000 sapins vendus en décembre 2008 contre seulement 39.000 épicéas.


Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier