Marchés des producteurs de pays : Une nouvelle saison pour fêter les 20 ans

Didier BOUVILLE

Marchés des producteurs de pays : Une nouvelle saison pour fêter les 20 ans

La saison estivale des marchés des producteurs de pays a été lancée par l'Association de Gestion des Marchés de Producteurs de l'Aveyron (AGMP12) présidée par Sylvette Hermet. Le concept, qui fête ses vingt ans cet été, est solidement attaché à sa charte.

Vingt ans déjà que le premier marché des producteurs de pays a vu le jour, c'était à St-Geniez et l'eau du Lot a coulé sous les ponts depuis cette date. La marque créée en Aveyron par une équipe dynamique rassemblée autour de Sylvette Hermet, est depuis, devenue la propriété des Chambres d'agriculture avec un réseau national qui fédère aujourd'hui 25 départements, dont quatre nouveaux venus cette année, le Tarn, l'Ardèche, l'Aude et les Landes. Ils sont environ 2 000 producteurs adhérents d'une charte «de bonnes pratiques» exclusivement ouverte aux producteurs, qu'ils soient agriculteurs ou artisans proposant une gamme de produits complémentaires et liés au département. «C'est un point fondamental qui garantit aux consommateurs de trouver des produits venus tout droit de la ferme ou de l'atelier de l'artisan» insiste Sylvette Hermet. Car pour certains marchands non sédentaires et revendeurs de produits «made in ailleurs», la tentation est parfois grande de s'immiscer dans ces marchés prisés par les touristes et populations locales qui représentent pour ces dernières, la moitié des habitués. L'AGMP12 a donc profité du lancement de cette nouvelle saison estivale pour rappeler les grands principes de sa charte.

Une estampille qui identifie tous les marchés de producteurs.

Une estampille qui identifie tous les marchés de producteurs.

29 villages

«Des communes organisent plusieurs marchés différents, où chacun peut y trouver sa place, c'est un choix que nous avons toujours respecté. On a toujours bien cohabité avec tout le monde» ajoute la présidente. «Il y a des marchés aux fleurs, ou des marchés bio qui ont leur propre spécificité» ajoute l'animatrice Magaly Bruel-Fraysse, «pour les producteurs, c'est la même chose». Il faut savoir que l'appellation «marchés des producteurs» est protégée, les 530 adhérents aveyronnais de la charte sont tous référencés à la Chambre d'agriculture. Pour cet été 2009, la marque «marchés des producteurs de pays» sera utilisée par 29 villages du département, avec deux marchés dits «d'un jour» qui auront lieu à Maleville (18 juillet) et à Lunel (24 juillet). Il faut noter l'arrivée de deux nouveaux, à St-Côme d'Olt et à Salles-la-Source. La liste complète est disponible sur le site internet www.marches-producteurs.com
En France, le réseau organise également huit marchés extérieurs, à Paris (mai, novembre et décembre), Lyon (avril et octobre), Issy-les-Moulineaux (juin et novembre) et même à Barcelone (juin). Ils sont tous eux aussi attachés à une marque qui concilie «l'authenticité et la convivialité». Deux valeurs sûres qui séduisent de nombreux consommateurs !

Source La Volonté Paysanne

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier