Marie-Thérèse Lacombe, auteure en Aveyron : Les femmes dans la modernisation des campagnes aveyronnaise »

Marie-Thérèse Lacombe, auteure en Aveyron : Les femmes dans la modernisation des campagnes aveyronnaise »

Agricultrice dans l'Aveyron, mère de 4 enfants dont un a repris l'exploitation familiale, auteure de Pionnières. Les femmes dans la modernisation des campagnes aveyronnaises. Editions du Rouergue.

C'étaient de bonnes épouses, de bonnes mères de famille, surtout de grandes travailleuses. Sans mot dire, elles exécutaient en silence tant de tâches, ordonnées par les hommes. Leur place et leur travail étaient indispensables dans ces petites exploitations agricoles, avec peu ou pas de droit à la parole et aux décisions, elles allaient du matin au soir, tous les jours, saison après saison. Pour tout ce travail, non rétribué, elles figuraient dans les «sans profession», classées dans les inactives de la société. Elles ont voulu exercer une vraie profession : agricultrice.

Avec la vulgarisation féminine, ensemble par petits groupes, dans de nombreuses communes rurales de France, elles ont réfléchi et changé peu à peu leur mode de vie et leurs conditions de travail. Le premier article qui dénonce le fléau de la cohabitation – trois générations sous le même toit - et qui dit le désir d'autonomie du jeune couple, paraît dans la revue Jeunes Agriculteurs (titre du JA mag à l'époque) en janvier 1959. J'en suis l'auteur.

Les femmes réalisent une véritable révolution de l'habitat, entreprennent le grand ménage des cours de ferme, des villages. Elles innovent avec le tourisme à la ferme, elles créent des élevages hors-sol, des marchés de producteurs, pour avoir une activité plus lucrative. Elles s'initient à la comptabilité, participent à des formations professionnelles qui les rendent compétentes. En quelques dizaines d'années, elles ont changé leur façon de travailler. Avec modernité, elles ont séparé vie familiale et vie professionnelle.

Devenir agricultrice seule ou en société est un choix personnel, sinon on exerce une autre profession et cela ne fait plus scandale. Ainsi, Simone a fait le choix de l'agriculture : « J'ai toujours cru dans l'agriculture. Nous avions besoin d'un revenu complémentaire, j'aurais pu aller travailler à l'extérieur. J'ai choisi de faire du fromage fermier, avec le lait du troupeau de brebis.

D'année en année, je me suis formée, perfectionnée et les produits sont de qualité. Nos enfants ont poursuivi, ils se sont installés et ont construit un atelier moderne. Si nous étions restés en production traditionnelle, il n'y aurait eu aucune succession sur notre ferme et aucun avenir. Aujourd'hui, ils sont six à travailler ! » La passion du métier les habite : Bénédicte s'est installée hors cadre familial, en louant des terres et quelques bâtiments. «Après mon diplôme d'ingénieur, j'ai recherché des terres. J'ai loué une exploitation à quelqu'un qui prenait sa retraite. J'élève des chèvres et produis du lait. Je suis chef d'exploitation. J'aime ce métier. Je complète ma formation. Avec deux enfants, je règle mon emploi du temps à ma guise. Le début est dur, mais l'avenir s'ouvre. Quand on réalise son projet, on accepte plus facilement les difficultés et on y fait face. » D'autres ouvrent les fermes vers l'extérieur avec le tourisme. Derrière les expériences réussies de tables et chambres d'hôte, se cache presque toujours une femme dynamique, disponible, qui fait face à l'imprévu, avec une bonne santé et qui ne craint pas de travailler tous les jours d'ouverture.

Désormais, les femmes ont obtenu le statut d'agricultrice ou le statut de conjoint collaborateur. Celles qui restent en agriculture le font par choix. Elles sont pleines d'audace, de dynamisme, d'innovation. Elles vont vers ces nouveaux visages de l'agriculture : les rapports producteurs-consommateurs, les productions bio, les nouvelles énergies, le patrimoine et les paysages à valoriser. L'agriculture traverse une crise difficile. Mais chaque époque comporte son lot de difficultés, il faut en avoir conscience.

Source Ja Mag

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier