Médiateurs : Pas de blabla, des résultats !

SC

Deux médiateurs ont été nommés ce matin par le gouvernement pour résoudre la crise du lait. Les syndicats agricoles saluent cette initiative mais réclament des résultats.

La nomination des deux médiateurs a été accueillie favorablement par la Fnsea comme la Fnpl. Mais chacun se méfie des bonnes intentions et réclame des actes. «Il s'agit non pas de faire de la «parlotte» mais de proposer et résoudre… dans les meilleurs délais», estime Jean-Michel Lemétayer, président de la Fnsea .

Pour la Fédération nationale des producteurs de lait, cette médiation n'est qu'une première étape. La Fnpl « restera particulièrement vigilante à la résolution des difficultés extrêmes qui touchent aujourd'hui les éleveurs », souligne-t-elle dans un communiqué distinct.

La Fnpl souhaite une reprise des négociations dans le cadre de l'interprofession qui regroupe les trois familles de la filière (industriels, coopératives, producteurs). Le syndicat réclame également des accompagnements financiers qu'il juge indispensables à la survie des exploitations. Les éleveurs attendent enfin un «message fort» des pouvoirs publics français à Bruxelles sur la nécessaire régulation du secteur.

Quant à Jean-Michel Lemétayer, il réaffirme que la détresse et le désarroi des producteurs sont non seulement compréhensibles mais « naturels et légitimes ».

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires