Ministère de l'Agriculture et de la Pêche : Dix priorités pour relancer l'agroalimentaire

Le ministre de l'Agriculture, Michel Barnier, dévoilera demain ses priorités pour l'agroalimentaire et les autres secteurs para-agricoles.

Michel Barnier a lancé en décembre des Assises des agro-industries qui se concluent demain par l'annonce de dix axes privilégiés de recherche, visant à placer les entreprises françaises en première ligne des innovations qui marqueront les dix prochaines années. Ces Assises doivent permettre de détecter les faiblesses du secteur, comprendre pourquoi les parts de marché à l'international diminuent, cerner les nouvelles attentes des consommateurs ou encore intégrer le défi du développement durable.

Avec 560.000 salariés, 13.000 entreprises, dont des grands noms comme Danone, Lactalis, Pernod Ricard ou Fleury Michon, l'industrie agroalimentaire est un des piliers de l'économie réelle. Le secteur contribue pour 7% dans les exportations françaises, générant 9,3 milliards d'euros d'excédent commercial.

L'objectif est notamment de renforcer la recherche sur les produits de substitution au pétrole, comme les films « plastiques » à base de végétaux, ou sur les « alicaments » (contraction d'aliment et de médicament). Autre axe de recherche : la valorisation de l'intégralité des produits de la mer. Certaines parties du poisson, actuellement jetées, pourraient ainsi être utilisées en cosmétique ou en pharmacie.

L'ambition, selon le ministère de l'Agriculture, est d'aider à la mise au point de produits « créateurs de richesses » pour que le secteur agroalimentaire, qui résiste mieux que les autres à la crise mondiale, reste « un des boucliers de résistance de l'économie française ».

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier