Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche : Un budget en hausse de 1,8%

SC

Le projet de loi de finances pour l'année 2011 prévoit de doter le ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche (MAAP) de 5,266 milliards d'euros, soit une hausse de 1,8% par rapport à 2010.

« Cette augmentation de crédits, dans un contexte de réduction du déficit public, témoigne de la priorité donnée par le Gouvernement aux secteurs de l'agriculture et de la pêche » estime Bruno Le Maire, ministre de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche.

Selon le ministre, les dotations prévues dans le budget 2011 permettront de : renforcer la compétitivité des secteurs de l'agriculture et de la pêche pour les prochaines années et de contribuer à l'assainissement des finances publiques.

Ce budget 20111 prévoit notamment pour l'agriculture :

• 300 millions d'euros s sur 3 ans pour financer des « plans stratégiques de développement des filières » dont 160 M€ de crédits budgétaires et 120 M€ de produit de la taxe sur la cession de terrains nus rendus constructibles. Cette taxe est destinée au financement de projets innovants et à faciliter l'accès au foncier des jeunes agriculteurs.

• 165 millions d'euros pour la prime nationale supplémentaire à la vache allaitante (PNSVA) et 248 millions d'euros pour les indemnités compensatoires de handicap naturel (ICHN).

• 492 millions d'euros sont consacrés au nouveau dispositif d'exonération des cotisations patronales de sécurité sociale des travailleurs occasionnels du secteur de la production agricole adopté en mars 2010.

• 350 millions d'euros de crédits en faveur de l'installation des jeunes agriculteurs.

Enfin, le projet de loi de finances pour 2011 a prévu les crédits nécessaires pour couvrir les renouvellements des contrats de prime herbagère agro-environnementale (PHAe) opérés en 2010.



650 emplois supprimés

En matière d'effectifs, le ministère précise que les efforts d'organisation réalisés permettent de ne pas remplacer un départ à la retraite sur deux pour les fonctionnaires, conformément à l'objectif gouvernemental.

Pour le ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche (en m€), 650 emplois sont ainsi supprimés en 2011, dont 450 de titulaires sur un total de 32 293 emplois. Les établissements sous tutelle du ministère réduisent également de 1,5% par an leurs effectifs. Par ailleurs, les dépenses de fonctionnement de l'administration et des établissements publics seront réduites de 10% en 3 ans, dont 5% dès 2011.




Répartition des crédits de paiement du MAAP par programme (en M€)

Répartition des crédits de paiement du MAAP par programme (en M€)

 

Évolution des crédits de paiement du MAAP 2010-2013 (en M€)

Évolution des crédits de paiement du MAAP 2010-2013 (en M€)

 

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier