Moisson : attention aux départs de feu

Moisson : attention aux départs de feu

L’absence de pluie depuis le mois de mai dans beaucoup de régions et les fortes chaleurs actuelles expliquent la sécheresse actuelle et les départs de feu dans certains départements en plein travaux de récolte. La vigilance doit être de mise !

Les départs de feu dans des parcelles d’orge d’hiver dans quelques départements au cours des derniers jours montrent que la situation, inédite depuis 2006, est très sensible, préviennent les Entrepreneurs de  travaux Agricoles (FNEDT) dans un communiqué.

Eure-et-Loir : 131 départs de feux

Sur le département d'Eure-et-Loir, on dénombre ainsi, d’après L'Echo Républicain‎, 131 départs de feux et 520 hectares de cultures sur pied ou de chaumes détruits depuis ce le 26 juin 2015. Les incendies se sont également multipliés dans la Marne. Un phénomène provoqué par la combinaison des fortes chaleurs et une grande sécheresse. La plupart des feux proviennent  d'un engin agricole en surchauffe ou du frottement d'une coupe de moissonneuse  avec un silex provocant une étincelle.  

 

Entretenir méticuleusement les machines 

La préfecture d'Eure-et-Loir  précise que "les professionnels vont relayer un message de vigilance et des conseils techniques augmenter le niveau de coupe, éviter les heures les plus chaudes de la journée) aux agriculteurs." 

Un arrêté préfectoral publié le1er juillet 2015 dans ce département rend obligatoire le déchaumage des tours de parcelles sur une largeur de 10 mètres dès la récolte et ce, jusqu'au dimanche 5 juillet 2015 inclus.

« Les entrepreneurs de travaux sur le terrain redoublent de vigilance avec un entretien méticuleux des machines chaque jour pour limiter les risques d’incendie », explique de son côté Gérard Napias, président de la FNEDT qui demande que   les horaires d’ouverture des silos de réception soient  aménagés.

D'après la FNEDT, la moisson des escourgeons est presque terminée dans la plupart des régions en dehors du nord et de l’est de la France. La récolte du blé dur est finie dans le sud, largement entamée en blé tendre et pois. Elle est en cours pour le colza. 

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires