Montbéliarde : merci « les anciens »

Raphaël Lecocq

Guillaume Bonvalot (à gauche) et Guillaume Duffet, entourant Cybelle

Fils d’éleveurs, Guillaume Duffet et Guillaume Bonvalot rendent hommage à leurs aïeux qui ont su valoriser la production laitière de la race dans son berceau historique de la Franche-Comté.

« C’est pas la joie mais on doit reconnaître que, par rapport à beaucoup de nos collègues, on est quand même relativement épargné par la crise ». Originaire de Terres de Chaux dans le Doubs (25), Guillaume Bonvalot est présent toute la semaine au Salon de l’agriculture. Ce dimanche 28 février est néanmoins un jour particulier car c’est celui du concours de la race Montbéliarde. Guillaume Bonvalot ne présente pas de bête, mais il sera le premier supporter de son copain Guillaume Duffet, qui présente Cybelle, dans la section 5 à 7 lactations.

Cybelle, c’est pas la vache Lambda

Avant d’évoquer l’enjeu du concours, Guillaume Duffet tient à rendre hommage à ses prédécesseurs. « On la chance de valoriser notre lait dans les appellations Comté, Morbier ou encore Mont d’Or. C’est ce qui nous a préservé, jusqu’à maintenant, des aléas économiques qui caractérisent aujourd’hui la filière lait. On le doit aux anciens ». Reconnaissant, Guillaume Duffet fait aussi dans l’humilité. « Cybelle a des atouts du côté du bloc arrière, de la robe et du coup d’œil mais ses chances sont minimes ». L’enjeu de la présentation au concours ? « Cybelle, c’est pas la vache Lambda ? Si elle décroche un prix, on aura peut-être la chance de valoriser son prochain veau mâle d’un mois aux alentours de 600 ou 700 euros au lieu de 150 euros ». Cybelle va se frotter à des compétitrices en provenance de sept régions. Verdict en fin de matinée.

Sur le même sujet

Commentaires 2

barinne

et oui il a en qui apprendrait a leur mere a faire des gosses et la veille encore il leur sucer leur seins toute race confondue mis avec le temps on voit que l'on a raison (exemple en race aubrac a une epoque il y avait toutes les couleurs de robe alors que la vraie race etait grise mais maintenant je vois que je n'est pas reculer et le cornage n'en parlons pas on voit de tous

Beber12

Merci les anciens ! Sûr qu'on leur doit beaucoup.
Faudrait peut être en rappeler quelques retraités pour remettre un peu de bon sens dans tout ce bazar.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires