Montpellier : Bonne fréquentation au salon Sitevi malgré la crise viticole

Quelque 45.000 personnes - « un bon chiffre » selon les organisateurs - se sont rendues au salon Sitevi, réservé aux professionnels de la viticulture et de la filière fruits et légumes qui s'est déroulé à Montpellier dans un contexte de forte crise.


« C'est un bon chiffre, pratiquement identique à celui enregistré (lors du précédent salon) en 2007, alors que le contexte était particulièrement tendu cette année », a commenté Martine Dègremont, la directrice du salon.

Le salon a réuni 720 exposants, venus de 21 pays. « On a eu des visiteurs de Chine, d'Inde, de Russie ou d'Ukraine », pays qui produisent du vin depuis peu, ainsi que les « visiteurs étrangers habituels: Italiens, Espagnols ou Allemands », a ajouté Mme Dègremont. Aucun chiffre d'engagements n'était disponible vendredi soir, mais les organisateurs du salon ont assuré que « les exposants ont reçu des visiteurs porteurs de projets et d'intentions d'investissements à terme ». « Une surprise », a souligné Mme Dègremont, « compte-tenu du contexte dans ces filières ».

Le salon s'est déroulé alors que les arboriculteurs et les viticulteurs traversent une crise qui les a fait récemment descendre dans la rue pour réclamer d'urgence des aides de l'Etat. Ainsi, fin novembre, à Montpellier, plusieurs milliers de personnes ont manifesté à l'appel du Syndicat des vignerons du Midi, qui demande notamment que les viticulteurs puissent bénéficier des « aides à l'hectare » attribuées aux agriculteurs dans le cadre de la politique agricole commune. Selon le Syndicat, ces aides représenteraient 75 millions d'euros rien que pour les viticulteurs du Languedoc-Roussillon, le plus grand vignoble de France.

Lors de l'inauguration de Sitevi, le président du conseil régional du Languedoc-Roussillon, Georges Frêche, a notamment assuré que « la région était prête financièrement à participer pour un tiers à ces aides à l'hectare ».

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier