Motivation : redonner de l’élan

COGEDIS FIDEOR

Motivation : redonner de l’élan

Pour un manager, la principale difficulté de la motivation est qu'elle ne se commande pas. Mais en travaillant sur la communication, l'ambiance ou la confiance, il pourra en rétablir les bases chez ses collaborateurs.

S'il est assez facile de reconnaître un salarié motivé, il est plus compliqué de définir précisément ce qu'est la motivation. Les psychologues du travail qui se sont penchés sur la question considèrent la motivation comme la résultante d'une direction, d'une force et d'une persistance. Elle se nourrit à la fois de ressorts internes, propres à chaque individu et de ressorts externes, sur lesquels l'entreprise ou l'employeur peut jouer pour améliorer la motivation du salarié. Il peut s'agir, par exemple, de la qualité de son environnement professionnel, de ses conditions de travail, de la sécurité de l'emploi, de son salaire, des qualités relationnelles, etc.

Faire confiance pour motiver

« Il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va » dit le sage… Avant de chercher à motiver ses salariés, le manager doit établir une feuille de route et fixer des objectifs clairs. De la même manière, l'organisation du travail doit être expliquée par le manager et formalisée par écrit. Elle clarifie le mode de fonctionnement de l'organisation, en particulier les missions, tâches, délégations, le niveau d'autonomie et de décision des salariés et le contrôle des résultats. Le manager doit également veiller à maintenir une bonne communication orale : expliquer et démontrer le sens de l’organisation mise en place, expliciter les objectifs définis, valoriser les moyens mis à disposition. Cela permet au salarié de se positionner dans son travail et son organisation, d'en comprendre le fonctionnement et donc de gagner en efficacité. A la fois montante et descendante, cette communication orale va favoriser un relationnel positif et générer une confiance réciproque. Cette confiance est à la base de la motivation.

Favoriser un climat propice

Dans l'entreprise, celui qui donne le « la », c'est le patron. Pour favoriser la dynamique au sein de son équipe, il dispose de trois leviers. Au quotidien, Il veille à favoriser les échanges avec et entre les collaborateurs. Il communique sur les objectifs et les priorités de l’organisation à moyen terme et sur la stratégie globale de l'entreprise à long terme. Il doit également éviter certains écueils, aux premiers rangs desquels le pessimisme et la routine. Le pessimisme se diffuse insidieusement et pompe l'énergie de toute l'équipe. Le manager doit donc veiller à entretenir une dynamique positive. Autre écueil : la routine. Rien de pire qu'un travail répétitif pour saper la motivation de l'équipe. Le rôle du manager est donc de redonner de l'énergie à ses collaborateurs. Pour cela, il peut, par exemple, leur confier une mission particulière ou mettre en place de nouvelles techniques.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire