Mozzarella contaminée : La Commission européenne menace l'Italie d'un embargo

SC

La contamination de lots de mozzarella au lait de bufflonne par de la dioxine fait craindre une nouvelle psychose alimentaire en Europe et la Commission européenne menace l'Italie d'un embargo.

La Commission européenne juge toujours « insuffisantes » les mesures mises en oeuvre par l'Italie pour éviter une commercialisation des produits laitiers contaminés. Elle exige « une action urgente » sous peine d'imposer un embargo. En France, le gouvernement a demandé aux entreprises françaises de « consigner immédiatement » la Mozzarella au lait de bufflonne originaire de la région de Campanie. La Corée du sud et le Japon ont déjà imposé un embargo temporaire et les autorités belges ont décidé d'augmenter leurs contrôles. Les ventes de mozzarella seraient en baisse de 30 à 35% en Italie.

«Aucun lait ou mozzarella contaminés à la dioxine n'a été exporté», affirme le ministère italien des Affaires étrangères, en réaction aux critiques de Bruxelles. « Il ne s'agit que de quelques cas circonscrits dans 83 élevages sur 1.900, qui ont aussitôt été isolés. Il n'y a pas de problème pour la santé, il n'y a pas d'affaire dioxine », se défend Paolo De Castro, ministre de l'Agriculture. « Si l'on mangeait cette mozzarella contenant un taux de dioxine légèrement au dessus du seuil toléré, il faudrait en manger 7 kilos pour avoir des problèmes de santé », a-t-il assuré.

L'affaire rappelle la crise européenne provoquée en mai 1999 par la contamination de poulets en Belgique avec des substances proches de la dioxine contenues dans leur alimentation. Craignant une nouvelle psychose alimentaire en Europe, la Commission européenne opte donc pour la plus grande fermeté.

Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires