Muguet : Bonne récolte 2010, malgré un hiver rude et un printemps tardif

La récolte de muguet nantais, qui représente 80% de la production française, sera « bonne », avec au moins 40 millions de brins « d'excellente qualité » mis à la vente pour le 1er mai malgré un hiver rigoureux et un printemps tardif qui a retardé la pousse, selon un spécialiste nantais.

« La récolte s'est terminée. La trentaine de producteurs nantais a récolté entre 40 et 45 millions de brins, ce qui est une bonne production, comparable à 2009, malgré une année pas facile côté météo », a indiqué Patrick Verron, conseiller au Comité départemental de développement maraîcher.

« Sur Nantes, le début d'hiver a été très humide, après on a eu beaucoup de froid et un printemps très tardif. Malgré le retard de végétation, le brin est néanmoins d'excellente qualité, très fin et très odorant », a-t-il précisé. Nantes est le premier bassin de production du muguet, devant la région bordelaise qui produit 20% des brins vendus en France autour du 1er mai. Ces deux bassins de production exportent également vers la Belgique.

Selon l'Etablissement national des produits de l'agriculture et de la mer FranceAgriMer, « on constate une certaine attente de la part des acheteurs ».
« Selon les premières tendances, le niveau de prix des brins serait légèrement à la hausse », précise l'établissement dans un communiqué. Le cours du muguet s'établit cette année entre 10,50 et 16 euros la botte de 50 brins suivant la qualité, selon FranceAgriMer. En 2009, l'achat de muguet à l'occasion de 1er mai a représenté quelque 25 millions d'euros (13,3 millions d'euros en pots, 11,6 millions en brins), selon FranceAgriMer. Mais ces chiffres ne comprennent pas les dépenses effectuées hors circuit commercial, précise-t-on de même source. La tradition du muguet du 1er mai remonte à la Renaissance, mais ce n'est qu'à partir de 1907 qu'il a été associé à la Fête du travail, créée en 1890.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier