Nicolas Sarkozy prend l’engagement d’alléger les charges en agriculture

Nicolas  Sarkozy prend l’engagement d’alléger les charges en agriculture

Devant un parterre de 1.500 agriculteurs réunis au Palais des congrès de Montpellier, Nicolas Sarkozy s'est engagé à négocier auprès de la Commission européenne un allègement des charges pour les agriculteurs et annonce des mesures pour faciliter la constitution de retenues d'eau.

« Je vais prendre un engagement devant vous: si on arrive à convaincre la Commission européenne que ce n'est pas une aide sectorielle, nous le ferons", a déclaré Nicolas Sarkozy à propos de la question de l'allègement des charges en agriculture .

Il a annoncé des mesures en faveur du stockage de l'eau et notamment  la publication dans les prochains jours d'un décret pour faciliter la constitution de retenues d'eau par les agriculteurs. « Je viens de décider que pour les retenues collinaires jusqu'à 350.000 m3 d'eau, il faudra juste une déclaration donc les recours seront interdits, vous pourrez le faire", a-t-il assuré.

Nicolas Sarkozy a également défendu la mise en place dans l'Union européenne d'un "Small Business Act", qui réserverait une part des marchés publics aux PME. Je donne un an à l'Europe : soit l'Europe adopte le « Small Business Act », comme les Américains, qui permet de réserver un pourcentage des marchés publics aux PME, soit nous nous doterons de façon unilatérale d'une règle qui permettra de réserver, pour tous les acteurs publics, 20% des marchés publics aux PME", a affirmé le président-candidat.

 Selon lui, "cette règle sera appliquée unilatéralement par la France pour l'ensemble des marchés publics, Etat, régions, départements, collectivités territoriales". "Et ça vaudra notamment dans la restauration scolaire", a-t-il précisé. "Les choses sont simples : réciprocité, ou, dans un an, on appliquera des règles. Cela vaut pour l'agriculture, ce qui permettra de protéger nos agriculteurs", a-t-il ajouté, sous les applaudissements des participants au congrès.

Sans la nommer, le président-candidat a critiqué Marine Le Pen. "La personne qui m'a précédé devrait arrêter de taper sur l'Europe car sans l'Europe, il n'y aurait pas de PAC (Politique agricole commune) et sans la PAC, il n'y aurait plus d'agriculteurs en France", a-t-il dit.

"Continuez comme cela, assumez vos responsabilités, ne faites pas de politique, vous êtes tellement mieux quand vous êtes sincères", a lancé le candidat Sarkozy aux responsables des syndicats agricoles.

Sur le même sujet

Commentaires 2

Pleinchamp

Juste une question de temps... L'article du discours de François Hollande est maintenant en ligne....

Pleinchamp

Pourquoi n'y a-t-il pas un commentaire sur le discours de M. Hollande?

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier