Nord-Aveyron : La charte locale à l'installation est signée

Eva DZ

Après deux années de travail en commun, les JA du Nord Aveyron ont invité les acteurs du territoire à signer la charte locale à l'installation. Les actions vont maintenant se décliner sur le terrain.

Les JA du Nord Aveyron avaient choisi d'associer les jeunes consommateurs, dans le cadre de la Semaine du goût au lancement de leur charte locale à l'installation. Ils ont ainsi invité 60 enfants des classes maternelle d'Anne Franck et de St Michel, à venir déguster les produits de leur territoire. «Dès le plus jeune âge, les enfants doivent être sensibilisés au goût, donc aux produits. Il faut qu'ils sachent que derrière ces produits, il y a des hommes et des femmes qui participent à l'activité économique de leur territoire», expliquent d'emblée les JA. «C'est justement l'objectif de notre charte que de montrer la nécessité du renouvellement des générations en agriculture», poursuivent-ils.
En partenariat avec la mairie d'Espalion et particulièrement Mme Michel, les JA et les responsables des filières locales ont animé sept stands tous dédiés à une catégorie de produits. Au menu, les enfants ont apprécié l'aligot de Jeune Montagne, les viandes IGP Fleur d'Aubrac et Label rouge Boeuf Fermier Aubrac, l'AOP La-guiole, l'Ecir, l'AOP Roquefort et le fromage de chèvre du GLAC, les charcuteries, le miel et les confitures de chataîgnes, le pain d'épices, la limonade d'Olt des producteurs d'Unicor, la fouace d'Espalion.
Autour des dégustations, les enfants, accompagnés de leur professeur, échangeaient avec les producteurs sur les produits, leur origine, leur fabrication. «Tous se sont montrés très enthousiastes et très gour-mands !» ont constaté ravis les JA.

Des priorités

Avec le soutien des élus, maires, conseillers généraux et des acteurs des filières agricoles du Nord Aveyron, les JA ont construit une charte. Ils ont ensemble défini quatre priorités : mettre en avant le potentiel du territoire pour favoriser les installations, maintenir la diversité des productions sur le territoire, maintenir et développer les outils économiques du territoire et sensibiliser et informer les cédants sur la cessation/ transmission. Cette charte veut aller plus loin que le seul public agricole, elle entend associer tous les acteurs du milieu rural à ce travail.
Les élus locaux, notamment Gilbert Cayron maire d'Espalion, Simone Anglade conseil-lère générale d'Espalion et Jean-Claude Anglars, conseiller général d'Estaing, ont exprimé la prise de conscience locale face au nombre d'exploitations sans repreneur et la nécessité d'attirer des porteurs de projet sur le territoire. «L'installation de nouvelles familles conforte les services sur le territoire ainsi qu'une certaine dynamique rurale (activité économique, associative,...)». D'ail-leurs la démarche Aveyron à la loupe initiée par le Conseil général complète tout-à-fait celle de la charte locale à l'installation. «Nous espérons qu'à travers l'opération «un territoire, un projet, une enveloppe», nous allons pouvoir mettre en place nos actions», soulignent les JA qui s'appuient déjà sur les premières intitiatives. Ainsi des communications ont été initiées en particulier dans la Volonté Paysanne, sur la cessation - transmission. Une session d'accueil d'actifs sur les cantons d'Espalion et d'Estaing a été organisée avec l'ADASEA et les Chambres consulaires. Enfin, Jeune Montagne a mis en place des soutiens et un accompagnement spécifique pour les cédants et les porteurs de projet.
Les prémices de nombreuses autres actions en faveur du renouvellement des générations, espèrent les signataires de la charte.

Source La Volonté Paysanne

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires