Nord et Bassin parisien : Les céréaliers d'accord pour partager les aides européennes

SC avec AFP

Les céréaliers du nord de la France et du Bassin parisien, adhérant à la FNSEA, ont déclaré lundi « ne pas être contre une réorientation des aides » européennes, sous certaines conditions.

« Nous ne sommes pas contre une réorientation des aides européennes à condition qu'elle soit réversible et flexible », a déclaré Philippe Meurs, membre de la fédération régionale nord et bassin parisien (FRNBP). Une réorientation qui serait notamment réalisée au profit des éleveurs d'ovins.

Les exploitants agricoles de la FRNBP ont contribué, à eux seuls, pour 20% à la valeur de la production agricole française en 2007, soit 13 milliards d'euros pour 64,3 milliards d'euros au total, selon les chiffres du syndicat.

Publié par SC avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier