Nouvelles missions consulaires : Menaces sur la légitimité des JA ?

Carole de Boyer d'Eguilles

Nouvelles missions consulaires : Menaces sur la légitimité des JA ?

Pour formaliser le transfert des missions de service public remplies par les Adasea aux chambres, le Gouvernement a légiféré par décret. Le Maap a en effet profité de la trêve des confiseurs pour publier un décret fixant les conditions de participation des chambres départementales d'agriculture à la politique d'installation en agriculture (décret n°2010-1683). Que dit ce décret ?

« La mission d'information sur les questions d'installation en agriculture assurée par les chambres départementales d'agriculture comprend : dans le cadre de l'information collective, la participation à la politique de communication sur l'ensemble des dispositifs d'aides publiques à l'installation ; dans le cadre de l'information individuelle, la participation à l'accueil et à l'orientation des candidats à l'installation. » Les chambres départementales exerceront ces missions « en liaison » avec les PII et les centres d'élaboration du plan de professionnalisation personnalisé.

Elles continueront d'assurer la tenue du répertoire à l'installation. Elles seront également consultées par le préfet sur les demandes d'octroi de la dotation installation et de la bonification. Enfin, elles doivent constituer des comités d'orientation (COI) pour les questions d'installation en agriculture. Les présidents de chambre pourront déléguer la présidence des COI à des JA (il ne faudra pas forcément être élu chambre pour présider), l'occasion pour les responsables installation de s'en saisir.

« Cela donne à JA l'opportunité de piloter les missions installation des chambres, ce qui peut nous apporter encore plus de légitimité et permettre de renouer le dialogue avec les collectivités territoriales présentes au sein des comités départementaux à l'installation. Il faut que les JA s'impliquent », analyse Joël Clergue. Objectifs de l'offensive : continuer de piloter la politique de l'installation, mais surtout installer des jeunes dans des conditions d'exploitation viables et vivables.

Des objectifs qui appellent une mobilisation au niveau national et à chaque échelon du réseau.

Source Ja Mag

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier