OGM : Le CESE demande que la recherche publique « intensifie » ses travaux

B.BOUCHOT

La recherche publique doit « intensifier » ses travaux sur les organismes génétiquement modifiés (OGM) qui ne doivent pas rester aux seules mains des « grandes multinationales semencières », selon un avis présenté devant le Conseil économique, social et environnemental (CESE).

« La recherche publique, garante de l'intérêt collectif et du respect de principes d'ordre éthique, doit (...) intensifier ses travaux sur les OGM qui ne doivent pas devenir l'apanage des grandes multinationales semencières », affirme dans son avis le rapporteur, Joseph Giroud, membre du CESE.
Pour cet exploitant agricole, également président de la Chambre d'agriculture du Rhône et secrétaire général de l'Assemblée générale des chambres d'agriculture (APCA), « l'agriculture ne saurait se passer de tels outils porteurs de progrès considérables ».
Selon cet avis, examiné les 10 et 11 mars en assemblée plénière, les « expérimentations encore indispensables, notamment réalisées en plein champ » doivent « être effectuées dans des conditions normales (...) sans être les cibles de destructions ».

Source d'après l'AFP

Publié par B.BOUCHOT

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier