Optimiser la marge brute de son atelier bovin grâce à l'outil technico-économique Osmos'

Nadège OUARY

Depuis une dizaine d'années, les conseillers lait du Contrôle Laitier utilisaient le module ARIANE comme outil de valorisation technico-économique et de calcul des marges brutes.


Afin d'apporter un conseil technico-économique plus pointu, auprès des adhérents, les Contrôles Laitiers de la région Pays de la Loire et Normand ont créé un nouvel outil Technico-économique permettant d'affiner les facteurs de variation de la marge brute à l'échelle de l'exploitation : l'O.T.E. (Outil Technico-économique Osmos').

Les nouveautés
Une analyse fine des produits de l'atelier bovins : Le quota est-il atteint ? Quelle est la répartition de la production sur l'année et à quel prix par période ?

Un détail des charges permettant de cerner les marges de progrès :
- Lié aux fourrages : Quel est le coût des différents fourrages (maïs ensilage, herbe…) par tonne de MS ?
- Liés aux concentrés : Combien de concentrés faut-il pour élever une génisse de la naissance au vêlage ?

Une synthèse économique permettant de déterminer les marges de manoeuvre et la mise en place d'un plan d'actions : Comment se situent les produits et charges de l'atelier lait/ 1 000 l ? Quelle est ma charge liée aux génisses ?

L'analyse détaillée de l'outil technique économique Osmos' permet d'optimiser l'atelier bovin à court terme. Dans le contexte actuel, il est important, également, de regarder de près le niveau des charges de structures et notamment les frais de mécanisation liés à l'atelier bovin ; c'est la « démarche coût de production » suite logique de l'analyse marge brute réalisable par une équipe de conseillers spécialisée du Contrôle Laitier.

Les adhérents du Contrôle Laitier sont invités à échanger sur le sujet avec leur conseiller habituel.

Source CL/BC44

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier