Organisation territoriale : la FDSEA61 se renouvelle

V. Motin

Organisation territoriale : la FDSEA61 se renouvelle
- © VM

Lors de son dernier conseil départemental, la FDSEAde l'Orne a élu son nouveau son bureau. Anne-Marie Denis conserve la présidence du syndicat. Mais, de nouveaux visages apparaissent dans un contexte de réorganisation des territoires. Fin des cantons : place aux « Minico » et aux « Interco ».

Comme tous les trois ans, la FDSEA de l'Orne a procédé au renouvellement syndical du réseau et de son bureau départemental. Anne-Marie Denis reste présidente. Elle est toujours secondée par Marc Gégu, secrétaire général. En revanche, Daniel Génissel cède sa place de trésorier. C'est désormais Alain Fleuriel qui reprend ce rôle. Un nouveau venu fait également son apparition dans le bureau FDSEA, mais il est bien connu du monde agricole ornais. Guillaume Larchevêque, ancien président des JA61, devient secrétaire général adjoint. Enfin, Jean-Pierre Prévost, Didier Loiseau et Sylvain Delye sont respectivement élus premier, second et troisième vice-présidents.
Une révision des statuts
« J'espère que nous aurons un mandat moins animé. Je tiens à remercier tous les membres de la FDSEA car on ne peut bien fonctionner qu'ensemble », souligne Anne-Marie Denis. Parallèlement à ces élections, les représentants de la FDSEA ont procédé à une modification des statuts.  « On change notre manière de fonctionner. En tant que secrétaire général, je veux donc assumer », précise Marc Gégu, fraîchement réélu. Les statuts de la FDSEA n'avaient pas évolué depuis les années 70. Cette réorganisation répond aujourd'hui au nouveau maillage des collectivités territoriales. Elle a donc été validée par le Conseil départemental à l'unanimité. La FDSEA 61 souhaite ainsi s'adapter à la  suppression des cantons et à la création d'intercommunalités. Cependant, le syndicat veut maintenir un maillage fort de son territoire. « Nous avons donc inventé les Interco et les Minico », indique Anne-Marie Denis. Les Interco se calent sur les nouvelles intercommunalités. À l'intérieur, des Minicos sont créés et conservent les frontières des anciens cantons.
La FDSEA s'adapte à la réforme territoriale
Afin d'accompagner les nouveaux présidents des Interco FDSEA, le syndicat a créé un guide. « Je vous invite à rencontrer les présidents des Intercommunalités. Il faut aussi essayer d'y siéger. À défaut, l'idéal serait de créer des commissions attenantes pour évoquer les sujets liés à l'agriculture », insiste la présidente de la FDSEA 61. Les exploitants sont, en effet, directement concernés par les nouvelles compétences des intercommunalités. Elles gèrent désormais les PLU (Plan Local d'Urbanisme), l'eau, l'environnement ou la compétitivité. « On y parlera des trames vertes ou bleues. Nous devons donc être proches de ces élus, car les territoires sont liés à l'agriculture ».

Source l'Agriculteur Normand

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier