Orne : La FDSEA demande aux supermarchés de boycotter des produits Lactalis

La FDSEA et les Jeunes Agriculteurs (JA) de l'Orne ont adressé un courrier aux grandes et moyennes surfaces (GMS) du département, leur demandant de ne plus commander plusieurs produits de l'industriel Lactalis pour protester contre le blocage du prix du lait.

« Nous vous invitons à ne plus passer de commandes de produits de marques Président et Lactel à compter de ce jour », demandent les producteurs Président dans le courrier adressé aux directeurs de GMS. « La FDSEA et les JA de l'Orne demandent le juste retour aux producteurs de l'amélioration des marchés laitiers (...) L'attitude des entreprises laitières est inacceptable. Les producteurs ne peuvent pas être la seule variable d'ajustement pour assurer la rémunération des actionnaires », souligne le courrier.

« Malgré une conjoncture laitière favorable, les multiples réunions interprofessionnelles laitières nationales sur les indicateurs destinés à élaborer les valeurs du prix de cession du lait ont échoué », rappellent les agriculteurs.

Pour les producteurs, Lactalis donne le « la » des négociations interprofessionnelles sur le prix du lait. « Tout le monde suit sa position et, actuellement, Lactalis bloque toute évolution », a déclaré Cédric Berard, responsable de la commission lait de la FDSEA. Selon M. Bérard, les agriculteurs d'autres départements de l'ouest vont suivre l'initiative de la FDSEA de l'Orne.

Le lait est actuellement payé 303 euros les 1.000L, contre 290 l'an dernier à la même époque. « L'amélioration des marchés laitiers » par rapport à l'an dernier devrait se traduire par une augmentation aux producteurs de 31EUR/1.000L, soit un prix de 321EUR, selon la FDSEA.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires