Ouest : Les producteurs de porc dénoncent la spéculation sur les céréales

d'après AFP

Le comité régional porcin (CRP) de Bretagne dénonce les spéculations de ces dernières semaines sur les marchés des matières premières qui risquent d'aggraver la situation financière déjà catastrophique des éleveurs de porcs.

« Depuis six mois, le prix moyen de l'aliment était à 180 euros la tonne.
Aujourd'hui, on est à 200 euros, et la semaine prochaine on risque de connaître des prix aux alentours des 210-220 euros », a précisé le président du CRP, Fortuné Le Calvé. « Les éleveurs sont à bout », a-t-il insisté : « au moins 30% » d'entre eux « n'ont pas gagné le moindre centime » depuis 2006.

L'Association des fabricants d'aliments du bétail de l'Ouest (AFAB) a de son côté expliqué dans un communiqué que les hausses des matières premières « ne pourront qu'être répercutées aux éleveurs ». Elle en a appelé aux pouvoirs publics pour « réguler les marchés des matières premières », en dénonçant la spéculation.

Pourtant, la FDSEA de la Manche dénonce l'attitude des fabricants d'aliments, relevant que le prix des aliments « flambait déjà alors que les récoltes de céréales ne sont pas encore achevées ». « Soit vous vous êtes couverts avant la récolte à un prix fixé (...) soit, et je n'ose le croire, vous spéculez sur l'évolution des cours en comptant sur l'éleveur pour être la variable d'ajustement », indique dans une lettre ouverte aux fabricants le responsable de la section porcine du syndicat, Thierry Lefranc.

Au-delà des hausses de prix des aliments, Fortuné Le Calvé dénonce des distorsions de concurrence au sein du marché européen du porc, accusant notamment l'Allemagne de recourir à une main-d'oeuvre d'Europe de l'Est sous-payée. Il a annoncé son intention de porter plainte au niveau de l'UE.

Le Comité régional porcin, qui représente 8.000 éleveurs bretons, qui assurent 56% de la production de porc française, réclame aussi que la distribution demande à ses fournisseurs des produits étiquetés « viande porcine française».

Publié par d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires