Ouverture de la chasse : du poil plutôt que de la plume !

S C

Ouverture de la chasse : du poil plutôt que de la plume !

L'ouverture nationale de la chasse aura lieu ce dimanche 8 septembre 2013. Plus d’un million de chasseurs en France vont pouvoir s’adonner à leur loisir favori dans la plupart des départements*. Une activité, parfois critiquée, qui connait pourtant un regain d’intérêt, d’après la Fédération nationale des chasseurs.

Lancement de l’enquête nationale « Tableaux de chasse 2013/2014 »

Pour une meilleure connaissance des prélèvements de gibier à l’échelle nationale, les chasseurs sont invités à participer à une enquête nationale sur «  l’estimation des prélèvements de gibier réalisés en France au cours de la saison cynégétique 2013-2014 (1er juillet 2013 – 28 février 2014) ». 60 000 chasseurs tirés au sort ont ou vont recevoir  un questionnaire par voie postale au plus tard le 31 mars 2014. Ils seront invités à le remplir anonymement, sur papier ou via un site web dédié. Les données recueillies seront analysées scientifiquement par l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) et les résultats seront publiés début 2015 conjointement par la Fédération nationale des chasseurs (FNC) et l’ONCFS.

Cette enquête s’inscrit dans la suite de celles qui ont été menées depuis 40 ans et qui ont contribué à apporter une meilleure connaissance et à développer une bonne gestion des espèces chassables.

"La chasse est dans ce pays le troisième loisir des Français, avec 1.250.000 pratiquants", rappelle la Fédération nationale des chasseurs (FNC) à quelques jours de l’ouverture nationale*. Une activité qui semble connaître un regain d’intérêt puisque la progression du nombre d'inscrits au permis de chasser est constante depuis  5 ans, à raison de 20.000 personnes par an.  «La chasse redevient tendance et fait de plus en plus d'adeptes notamment chez les jeunes», n’hésite pas à annoncer la fédération dans son communiqué.

Une activité qui reste toutefois mal perçue par une partie de la population. C’est la raison pour laquelle la FNC publie cette année une brochure « stop aux idées reçues » qui en une vingtaine de pages à pour objectif de répondre aux principaux arguments des «anti-chasse».

Abondance de pigeons, lièvres et sangliers

L’ouverture 2013 porte toutefois les stigmates d’un hiver rigoureux suivi d’un printemps pluvieux. « Le décalage des dates des récoltes, qui a bénéficié à certaines espèces localement, n’a pas pour autant compensé les couvées détruites par les intempéries ni la pression des prédateurs dopée par la fragilisation de la petite faune de plaine », précise la fédération. Des conditions climatiques qui ont  favorisé le poil plutôt que la plume.

Si le pigeon ramier, le lièvre et le sanglier devraient être abondants, la perdrix gris sera, dans la plupart des communes du Nord de la Loire, la grande absente.

* Les dates d’ouverture et de fermeture de la chasse pour chaque espèce, sont fixées chaque année par le préfet après consultation du Conseil Départemental de la Chasse et de la Faune Sauvage. Pour les connaître, RDV sur le site : http://www.chasseurdefrance.com/dates-douverture.html

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier