PAC : accord conforté entre la France et l'Italie

Stéphane Le Foll a rencontré la ministre italienne de l'agriculture, Nunzia De Girolamo, pour conforter la position commune franco-italienne sur la PAC

Les deux ministres se sont mis d'accord pour défendre ensemble au Conseil des ministres de l'agriculture les 23 et 24 juin à Luxembourg quatre points :

  • Un taux de couplage des aides à 13% complété de 2% pour les protéines végétales. Les aides dites couplées à la production sont les aides PAC dont le versement est conditionné par la réalisation d'une production agricole, comme la prime au martien du troupeau de vaches allaitantes (PMTVA), le soutien à l’agriculture biologique, les aides à la production laitière en montagne...
  • Un taux de convergence des aides prenant en compte une flexibilité pour les états membres.
  • Le maintien d'un système d'encadrement des droits de plantation viticoles de 2019 à 2030.
  • Le maintien des quotas sucriers jusqu'en 2018, avec des contrats pour les raffineries portés à 6 mois.

Les deux ministres ont également rappelé la position commune de la France et de l'Italie dans les relations commerciales avec la Chine, basée sur la transparence sur les aides dans le secteur viticole, et réaffirmé leur sérénité sur l'issue de la procédure.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier