PAC: la Conf’ demande à François Hollande de changer de cap

PAC:  la Conf’ demande à François Hollande de changer de cap
Selon la Confédération, les annonces présidentielles ne furent que des "mirages" (SC)

La Confédération paysanne a écrit à François Hollande pour lui demander "de changer de cap" sur la mise en œuvre de la Politique agricole commune (PAC) pour la période 2014-2020

"Vous aviez, avec le cadre imposé par l'Union européenne, la possibilité de changer l'orientation de l'agriculture. (...)  Mais pour la première fois, par votre arbitrage, la France va moins loin que l'Union Européenne", écrit le syndicat dans cette lettre ouverte.

"Nous vous demandons donc, avec insistance, de changer de cap" et "nous sommes à votre disposition pour vous présenter les mesures concrètes pour une PAC véritablement redistributive, véritablement tournée vers l'élevage et l'emploi, véritablement porteuse de justice sociale", poursuit la Confédération paysanne.

Le président de la République a présenté début octobre les contours de l'application française de la PAC et assuré donner la priorité aux éleveurs. Mais, selon la Confédération, les annonces présidentielles ne furent que des "mirages". Le syndicat cite notamment la convergence, qui doivent permettre de mettre fin aux disparités et aux références historiques, certains agriculteurs touchant 375 euros à l'hectare quand d'autres reçoivent à peine 150 euros.  "L'Union européenne vous laissait le choix, entre 60 et  100% de convergence. Vous avez choisit de rester dans la fourchette basse, de ne pas  déséquilibrer, avec seulement 70% de convergence et une limitation des pertes à 30%", regrette par exemple le syndicat.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier