PAC : La luzerne en sursis

SC

La Commission européenne a décidé le 20 novembre de supprimer le régime d'aide aux fourrages séchés (98 % de luzerne en France) à compter de la récolte 2011.

Coop de France Déshydratation estime que c'est un demi succès pour la filière puisque la Commission proposait en février de cette année de supprimer ce soutien après la récolte 2009. La suppression, 2 ans avant le terme prévu de 2013, de ce soutien (33 millions d'euros par an) va cependant nécessairement fragiliser le secteur.

« La luzerne ne pourra continuer à être cultivée en France que si ses très nombreux avantages environnementaux (protection de l'eau potable et des sols, refuge et catalyseur de la biodiversité) trouvent dans d'autres politiques publiques la rémunération que le marché seul n'est pas en mesure de lui donner » explique les professionnels du secteur.

La filière se dit toutefois déterminée à poursuivre ses investissements dans les économies d'énergie et dans la recherche de nouveaux produits pour diminuer son déficit structurel de compétitivité par rapport aux protéines importées.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier