PAC : La surface équivalente topographique restera à 3 %

la suite d'un échange de courrier entre la FNSEA et le cabinet du ministre de l'Agriculture, Pascal Ferey, vice-président de la FNSEA, confirme bien que « rien ne change » concernant la surface équivalente topographique (SET).

Elle restera donc fixée à 3 % de la surface agricole utile des exploitations (SAU) en 2012. Suite au bilan de santé de la PAC, il était prévu que ces SET représentent 5 % de la surface de toutes les exploitations françaises. La SET, instaurée dans le cadre de la conditionnalité des aides Pac, a pour but de favoriser le maintien des haies, tourbières, landes… afin de protéger la biodiversité et l'environnement. Elle entre dans le champ des bonnes conditions agricoles et environnementales (BCAE).

Pascal Ferey revendique un « raisonnement global » et non à l'échelle de l'exploitation. « Bien des fois, la SET est déjà supérieure à 3 % » à l'échelon régional ou départemental, explique-t-il. Selon lui, cette décision ne va pas à l'encontre des mesures européennes. France nature environnement dénonce, dans un communiqué du 3 août, un recul environnemental pris sans aucune concertation, ni information préalable. « À qui ce taux de 5 % posait-il donc problème ? En fait, c'est surtout en zones céréalières, très pauvres en biodiversité », estime l'association.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires