PAC: les agriculteurs manifestent mardi contre les retards de versements

PAC: les agriculteurs manifestent mardi contre les retards de versements

Des manifestations d'agriculteurs seront organisées mardi dans toute la France pour protester contre les retards depaiement des aides de la PAC 2015 que déplorent une partie d'entre eux.

Répondant à l'appel de la FNSEA (syndicat majoritaire) et des JA (Jeunes agriculteurs), les agriculteurs ont prévu de manifester, en particulier dans les régions Bretagne, Pays de la Loire et Centre, devant les agences de paiement (ASP) chargées de verser ces aides. A Paris, une délégation des Jeunes agriculteurs et de la FNSEA doit être reçue par le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, "parce qu'il y a de nombreux dossiers qui malgré le calendrier de paiements annoncé par le ministre ne sont toujours pas réglés aujourd'hui", selon Jérôme Despey, secrétaire général adjoint de la FNSEA.

Sans chiffrer précisément le nombre d'agriculteurs concernés, les organisateurs évoquent "des milliers" de personnes. Des agriculteurs comptent se rendre dans les agences de paiement "auxquelles on va demander qu'elles prennent leur chéquier et un stylo et qu'elles règlent les dossiers en souffrance", a indiqué M. Despey. Lors de l'annonce, vendredi, de mesures d'aide pour les éleveurs, le cabinet de Stéphane Le Foll avait dressé un tableau de situations différentes selon le type d'aide.

1.000 dossiers

Concernant le solde des aides découplées -aides à l'hectare non liées à une production particulière-,"pratiquement tous les dossiers ont été traités", selon le cabinet. Quelque 1.000 dossiers environ restent en souffrance sur les 335.000 dossiers éligibles à ces aides. Sur l'indemnité compensatrice de handicap naturel (ICHN), versée aux agriculteurs qui se trouvent en zone de montagne, 89% des quelque 87.000 dossiers éligibles avaient été traités au 16 novembre, selon le ministère. La FNSEA et les JA dénoncent les "blocages" de la politique agricole commune, imputés à des problèmes notamment "informatiques".  

"S'ils ne peuvent pas régler (le problème) de façon collective et informatique, il faut le régler d'ici la fin de l'année avec le papier et le stylo", a insisté M. Despey. Ces problèmes touchent des agriculteurs dont l'exploitation a changé de forme sociétaire ou de jeunes agriculteurs installés, selon la FNSEA, qui espère obtenir du ministre "des réponses aux cas un peu particuliers".

Sur le même sujet

Commentaires 8

LOLO

A POUC PLOUC
Tu as bien de la chance d'avoir toucher la PAC car moi-même étant agricultrice biologique je n'ai rien touchée (à part une ATR en mai 2016 pour la PAC 2015).
Hier j'ai contacté la DDTM de mon département et à ce jour ils ne peuvent toujours pas me donner de date et pourtant je n'ai pas une grosse structure.

momo63

à pierre 62 et ploucplouc , vous n'avez rien compris au film. Ce sont les aides Pac 2015 et 2016 qui ne sont pas versées, à cause de problèmes informatiques dans les ASP , pas a cause de l'informatique des agriculteurs . Ploucplouc si tu à trop perçu en 2015 tu à bien de la chance car pour d'autres il en manque gros ( JA, nouveaux GAEC , bio ....).

lulu

parce que tu crois que le dossier on ne l'a pas signé !!!

PLOUC PLOUC

PIERRE 62 à raison, bien sur un paysan doit avoir internet! moi, pauvre paysan bio filière longue, j'ai trop perçu en 2015! en 2016 ,grace au doc fait par internet en septembre tout va bien( et je ne suis pas socialiste ni fan de Le foll ) 9000 e le 17 oct et 9000 e le 21 novembre , hier quoi!pour remplir sa PAC ( essentiel pour nous pauvre paysans fonctionnaires) il ne faut pas hésiter à tel ou à la faire remplir par un fonctionnaire de la ddpp (par tel cela est possible si la ferme n'est pas trop grosse )comme cela vous ètes sur de ne pas avoir oublié une éventuelle croix... ET BIEN SUR , au 21 eme siècle , un paysan doit de temps en temps descendre de son tracteur! (boutade non insultante, lol, humour quoi! )allez et BANZAY !!!!

Rerris

Notre ministre n'a pas beaucoup de considération envers les agriculteurs... il annonce qu'il ne reste que 1000 dossier PAC 2015 à traiter, ceci est absolument faux, il y en a beaucoup plus qui ne sont pas encore soldés. En attendant, ce sont des exploitations qui sont en difficulté et des agriculteurs qui souffrent.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier