#PAC2018 - SIE, ce qui change pour les dérobées

Marine Suteau

#PAC2018 - SIE, ce qui change pour les dérobées
20171130_Tampon_PAC_2018.jpg - © [SEP_CREDIT]

En 2018, les règles du verdissement ont évolué. Cette semaine, retour sur les évolutions concernant les dérobées et sous-semis pouvant être comptabilisées en SIE (Surfaces d’Intérêt Ecologique).

On les appelle intercultures, dérobées, Cipan, couverts végétaux. Il est possible de les déclarer en SIE sous certaines conditions. A compter de 2018, d’autres critères à respecter sont venus s’ajouter. Ces mêmes règles s’appliquent aux sous-semis déclarés en SIE.
Ce qui ne change pas
Les coefficients d’équivalence n’ont pas changé : 1 ha implanté= 0.3 ha d’équivalent SIE. La liste des cultures éligibles demeurent la même (voir liste ci-dessous) et il est nécessaire d’implanter un mélange d’au minimum deux espèces. Toutes les espèces du mélange doivent être issues de la liste. Le couvert doit avoir levé.
Les surfaces portant des cultures dérobées ou à couverture végétale peuvent être fauchées et pâturées ou récoltées avant destruction du couvert, mais ne constituent pas la culture principale de la campagne suivante. Par exemple, une prairie temporaire ensemencée à l'automne et qui reste en place l’année suivante n'est pas une SIE culture dérobée ou a couverture végétale (même si les espèces sont implantées dans les délais et correspondent à la liste SIE culture dérobée ou a couverture végétale).
Ce qui change
Désormais les sous-semis de légumineuses sont possibles au même titre que ceux d’herbes.
Deux conditions nouvelles imposent de revoir l’éligibilité des couverts déclarés les années précédentes. En effet, l’usage des produits phytosanitaires n’est plus possible durant la période de maintien obligatoire de 8 semaines des couverts (voir schéma ci-contre). Pour 2018, la période de 8 semaines est fixée par arrêté ministériel au niveau départemental. En Vendée, la période retenue est du 13 août au 9 octobre. Autrement dit, il faut avoir implanté les couverts avant le 13 août et les maintenir au minimum jusqu’au 9 octobre pour qu’ils soient éligibles en SIE.
Un peu de souplesse
Il sera désormais possible de déclarer une modification de l'emplacement ou du couvert des cultures dérobées après la date limite de dépôt mais avant une date limite qui reste à fixer au niveau national.
EMMANUELLE RAULIN

Source Agri44

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires