Pacte de responsabilité agricole : 5% de CDI en plus d’ici trois ans

Sophie Caron

Pacte de responsabilité agricole : 5% de CDI en plus d’ici trois ans
Le secteur agricole s’engage à maintenir le nombre d’alternants (DR)

Après huit mois de négociations, tous les acteurs de la branche «production agricole» ont signé, le 15 avril, un accord relatif au Pacte de responsabilité. Ils s’engagent notamment à atteindre l’objectif de 350.000 contrats à durée indéterminée d’ici trois ans, soit une hausse de 5%.

Dans le cadre du pacte de responsabilité mis en place par le Gouvernement pour relancer l’emploi en France, 10 organisations représentatives des métiers de l’agriculture et du bois*  ont signé la semaine dernière un accord de branche.

Par cet accord, les différents signataires  s’engagent à atteindre l’objectif de  35.000 contrats à durée indéterminée par an sur la période de 2015 à 2017, dans les exploitations et entreprises agricoles. L’objectif est donc d’arriver à 325.000 contrats en CDI à l’échéance de cette période, soit une hausse de 5%.

Un développement qui devrait notamment se réaliser grâce au développement des groupements d’employeurs. Autre levier : le développement de l’apprentissage dans les exploitations. Le secteur agricole s’engage à maintenir le nombre d’alternants avec la conclusion de 41.300 contrats de professionnalisation/an ainsi que de 2.000 contrats de professionnalisation. La profession réclame toutefois un allégement des contraires administratives qui, selon elle, freine le développement de l’alternance dans le secteur agricole.

D’après les donnes de la MSA, la production agricole compte aujourd’hui 983.335 salariés et 1,2 million de salariés pour l’ensemble des exploitations et entreprises agricoles.

Le pacte de responsabilité complète le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) pour alléger le coût du travail et la fiscalité des entreprises. Dans le secteur de l’agriculture et de l’agroalimentaire, cela représente 2,3 milliards d’€ d’ici 2017 par rapport à 2012, d’après le ministère de l’agriculture.

Une quinzaine de branches a déjà signé  un accord dans ce cadre mais, «c’est le premier concernant les TPE (très petites entreprises)», a précisé le président de la FNSEA, Xavier Beulin.

 

*Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitants Agricoles (FNSEA),  Fédération Nationale des Entrepreneurs des Territoires (FNEDT), Fédération Nationale du Bois (FNB),  Forestiers Privés de France (FPF) ; Union Nationale des Entrepreneurs du Paysage (UNEP) ;  Fédération Nationale des Coopératives d'Utilisation de Matériel Agricole (FNCUMA) ; Union Syndicale des Rouisseurs Teilleurs de Lin de France (USRTL) ;  Fédération Générale Agroalimentaire CFDT ; Fédération CFTC de l'Agriculture ;  Syndicat National des Cadres d'Entreprises Agricoles CFE/CGC.

 

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier