PAMAC : Les bons tuyaux de Parlons d'agriculture

Le site internet Parlons d'agriculture reste ouvert. Chacun peut poster un message ou participer à un forum pour débattre de l'agriculture. Le site aura permis bon nombre de rencontres inattendues.

Une Auvergnate au profil peu banal a laissé sa marque sur Parlons d'agriculture en publiant ce message : « Bonjour, actuellement en stage de fin d'étude, j'attaque d'ici quelque mois la vie professionnelle. Diplômée BAC+5 de science po et d'un institut d'urbanisme je me destine aux politiques urbaines... Depuis toute petiote je rêve d'être agricultrice comme mes grands parents et mes tontons et voila que je me destine au béton... Connaissant très bien la difficulté du métier d'agriculteur, je voudrais aujourd'hui me reconvertir pour être chef d'une exploitation laitière ovin (brebis ou chèvre) qui fonctionne sur un mode »responsable et raisonnable« voir bio en Auvergne. J'ai plein de questions en vrac… » Et pas moins de six internaute se sont aussitôt mis en quatre pour l'aider.

Pour rappel, le ministre de l'Agriculture avait promis un grand débat national, en préalable à la loi de modernisation agricole. Dans ce cadre, Parlons d'agriculture avait permis aux internautes - agriculteurs ou non - de discuter et parfois de confronter leur vision du monde agricole. Le site s'est révélé bon thermomètre pour cerner les thèmes qui passionnent le plus le grand public. Parmi les plus abordés : les circuits courts, la promotion des produits de saison, l'agriculture biologique.

Alors que les débats sont officiellement clôturés depuis mi-octobre, quelques internautes poursuivent les discussions. Avis aux amateurs…

Source Pamac

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier