Pandémie grippale A : Les porcs ne sont pas une source d'infection

L'Organisation internationale de la santé animale (OIE) maintient ses recommandations concernant la grippe A/H1N1, maintenant considérée comme une pandémie mais rappelle que les produits porcins ne sont pas une source d'infection.

La grippe « A/H1N1 est une question de santé publique pour le monde entier mais jusqu'à présent le rôle d'animaux n'a pas été démontré dans son épidémiologie ou sa propagation », déclare le directeur général de l'OIE, Bernard Vallat.

L'organisation continue toutefois de recommander aux services vétérinaires de surveiller les populations animales à la recherche de signes cliniques d'une maladie, et de rapporter les cas de maladie constatés, s'il y en a.

« Le porc et les produits porcins, manipulés en respectant les bonnes pratiques d'hygiène recommandées par l'OMS, la FAO et l'OIE, ne sont pas une source d'infection », estime l'Organisation internationale de la santé animale.

Il n'y a donc pas de raison d'imposer des restrictions à l'importation de porcs. Selon elle, « tuer des porcs ne contribuera pas à se protéger ». Si malgré tout, des pays décident de tuer des cochons, l'OIE leur enjoint de le faire en respectant les règles fixées par l'OIE pour préserver le bien-être animal.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier