Paris : Vente aux enchères de grands crus

B.BOUCHOT

Pour la première fois en 232 ans d'existence, le vénérable Crédit Municipal procédera mardi à une vente aux enchères de grands crus mis en gage.

Avis aux amateurs de Mouton-Rothschild (une bouteille de 1959 estimée à 800/900 euros), de Château Cheval Blanc (1959, 340/370 euros) ou de Montrachet (un Mathusalem de 2005, estimé 1.500/1.800 euros), sans oublier de grands Champagne ou un Armagnac de 1893 (350/400 euros). Au total, 2.350 bouteilles seront mises aux enchères.

« Depuis l'origine, notre activité s'adresse à tous ceux qui passent un cap difficile, pas seulement des gens modestes » explique Bernard Candiard, président du Crédit Municipal, qui note une « augmentation très sensible de l'activité depuis cinq ans, de l'ordre de 20 à 30% depuis avril 2008, soit avant la crise des subprime ».

En octobre 2006, le Crédit municipal avait vendu pour la Ville de Paris 5.000 bouteilles prestigieuses de la cave de la municipalité, qui avaient atteint un total d'environ un million d'euros.

Source d'après l'AFP

Publié par B.BOUCHOT

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires