Pas de Calais : Les champs sont pris pour des « dépotoirs »

Plusieurs dizaines d'agriculteurs du Pas-de-Calais participaient samedi à une opération de ramassage de déchets pour dénoncer le manque de civisme de certains automobilistes qui « pensent que les champs sont des poubelles ».

Sur le thème « Jeter des déchets de sa voiture, c'est polluer les champs dans lesquels pousse notre alimentation », la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles organise une dizaine d'opérations de ramassage dans des champs du Pas-de-Calais. « On trouve vraiment de tout: bouteilles, papiers gras, couvertures, pneus, chariots de supermarché, matelas, télévisions », énumère Christophe Polin, de la FDSEA.

« C'est un phénomène que l'on constate de plus en plus, surtout autour des grandes villes », poursuit-il, dénonçant le manque de civisme d'une minorité de personnes, qui prennent les champs pour des dépotoirs.

600 t de marchandises perdues

Un manque à gagner considérable puisque les producteurs de légumes se voient refuser par les industriels des camions entiers de produits si par exemple une canette de bière y est retrouvée. « 37 camions, soit plus de 600 tonnes de carottes, pois, pommes de terre ont été perdus sur les quatre dernières années » dans le Nord/Pas-de-Calais, selon un communiqué de la FDSEA.

Le syndicat agricole plaide pour un retour des bouteilles en verre consignées, ou le développement des sacs biodégradables. Dans certains points de collecte, des élus locaux étaient attendus pour marquer leur soutien.

Afin d'interpeler les pouvoirs publics, les agriculteurs prévoient de déverser lundi en fin de matinée les fruits de cette opération de ramassage, dans de grands sacs, devant la préfecture à Arras, avec l'accord de celle-ci.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier