Pas-de-Calais : Les éleveurs s'invitent au Touquet pour les journées parlementaires de l'UMP

Environ 250 agriculteurs du Pas-de-Calais ont manifesté et déversé 20.000 litres de lait jeudi soir à la sortie du Touquet, où se déroulaient les journées parlementaires de l'UMP.

La manifestation a eu lieu après l'annonce par les producteurs européens de lait d'une suspension jusqu'au 5 octobre de leur grève des livraisons lancée il y a deux semaines. Après s'être réunis sur la plage du Touquet dans l'après-midi au terme d'un chassé-croisé tendu avec les forces de l'ordre, une trentaine de tracteurs ont déversé leurs réserves de lait sur un rond point à la sortie de la ville.

Des agriculteurs affichaient des banderoles comme « agriculteurs de France et d'Europe, s'unir ou mourir » ou « exploitants = exploités, nous ne nous laisserons pas faire sans combattre ». Des choux-fleurs, des bottes de foin et des pneus ont également été jetés par les agriculteurs en colère, membres de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs.

En fin de manifestation une délégation d'une quinzaine d'agriculteurs était reçue par le ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire à la mairie du Touquet. « Ce qu'on veut, c'est la fin d'un marché européen dérégulé avec les prix qui font du yo-yo et qui nous empêchent de pouvoir vivre décemment. On réclame également la mise en place de mesures d'aides financières d'urgence », a expliqué Christian Durlin, président de la FDSEA du Pas-de-Calais.

« Aujourd'hui, un pas important a été franchi dans la sensibilisation des pouvoirs publics à notre cause », a-t-il estimé à l'issue de la rencontre avec le ministre. « M. Le Maire a reconnu qu'il s'était trompé, et que le système des quotas et de la dérégulation ne marchait pas. Une page a été tournée sur le fonctionnement de l'agriculture au niveau européen », a estimé Jean-Bernard Bayard, vice président de la FDSEA 62 et numéro trois de la FNSEA. « Le ministre a également assuré de sa volonté de mettre en place des outils de régulation entre producteurs et industriels, auxquels les pouvoirs publics pourront participer si nécessaire », a-t-il ajouté.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier