Pascal SERVIER : Les éleveurs laitiers du Puy-de-Dôme pour la grève du lait

Edito Pascal SERVIER, président de la Fédération départementale des producteurs de lait

Les producteurs de lait s'opposent à toute baisse du prix du lait. En effet, la hausse des charges est telle que le revenu serait directement impacté en cas de baisse du prix du lait. Une baisse de 40 euros/1000 L peut engendrer une chute de 40 % du revenu d'un éleveur laitier.
La situation économique des exploitations laitières est tendue.
De ce fait, la Fédération départementale des Producteurs de lait du Puy-de-Dôme a fait savoir à la Fédération Nationale des Producteurs de lait et aux autres départements qu'elle est prête à se mobiliser pour une grève du lait si la situation le nécessite. Nous sommes convaincus que d'autres départements se positionneront comme nous.
Le gouvernement en mettant en place la Loi de Modernisation de l'Economie a servi les Grandes et Moyennes Surfaces au détriment de tous les autres acteurs de la filière et des consommateurs. Chacun sait que le consommateur ne sera pas le gagnant d'une diminution du prix du lait payé au producteur. Le passé nous l'a déjà démontré. La distribution a les mains li-bres pour imposer des baisses de prix à ses fournisseurs sans aucune justification ni contreparties. Dorénavant, devant la règle de l'offre et de la demande, nous montrerons que nous détenons l'offre.
Nous sommes dans une situation extrême. Nous espérons que la raison tranchera. Mais à situation désespérée, réaction désespérée.

Pascal SERVIER, président de la Fédération départementale des producteurs de lait

Pascal SERVIER, président de la Fédération départementale des producteurs de lait

Source Auvergne Agricole

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires