Pays ACP : L'UE dégage 190 millions d'euros d'aide aux producteurs de bananes

La Commission européenne va verser 190 millions d'euros d'aide aux producteurs de bananes des pays dits ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique), pour compenser la concurrence des pays d'Amérique latine.

L'enveloppe sera répartie sur quatre ans entre dix pays ACP (Belize, Cameroun, Côte d'Ivoire, Dominique, République dominicaine, Ghana, Jamaïque, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines et le Surinam) en fonction de leur niveau de développement, mais aussi de l'importance des exportations de bananes pour leur économie et du volume de leurs échanges de bananes avec l'UE.

L'UE s'était engagée à offrir ces mesures d'accompagnement en faveur des pays ACP, d'anciennes colonies qui bénéficient d'un accès au marché européen sans droits de douane, pour les aider à faire face à la concurrence accrue venant des pays d'Amérique latine.

Le 15 décembre, l'UE et les pays producteurs d'Amérique latine ont paraphé un accord mettant fin à plus de 15 ans de « guerre de la banane ». Il prévoit notamment de faire baisser les droits de douane des producteurs d'Amérique latine de 176 euros la tonne actuellement à 114 euros d'ici 2017.

Les pays ACP devront en outre faire face à une concurrence accrue en provenance du Pérou et de la Colombie, pour lesquels il est question de faire passer le droit de douane à 75 euros la tonne dans le cadre des accords de libre-échange avec l'UE.

Les aides aux pays ACP seront destinées notamment à financer des investissements visant à améliorer la compétitivité, mais aussi des politiques de diversification économique ou encore de pallier les conséquences sociales, économiques et environnementales de la restructuration du secteur des bananes.

Le Parlement européen et le Conseil de l'UE - où siègent les 27 gouvernements européens- doivent encore approuver ces mesures.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires