Pêches et abricots : Récolte 2008 modeste, voire mauvaise : des prix élevés

DD (d'après AFP)

La récolte 2008 des pêches et abricots devrait être modeste, voire mauvaise en raison des intempéries, ce qui a entraîné en juillet une forte hausse des prix, selon les estimations communiquées lundi par Agreste Conjoncture, une publication du ministère de l'Agriculture.

Au 1er août, la production d'abricots est estimée à 85.000 tonnes. Elle est inférieure d'un tiers à celle de 2007, déjà peu élevée, et de 45% à la moyenne de 2003-2007. La région Rhône-Alpes, première zone de production, qui a été durement touchée par le gel (Pâques), connaît une baisse de 35% de la récolte par rapport à l'an dernier et 47% sur la moyenne des cinq dernières années. Dans le Languedoc, la qualité est très hétérogène (gel, pluies, grêle). Elle est en revanche meilleure dans le Roussillon. Mais dans cette région comme en PACA, la production est nettement inférieure à la normale.

En juillet, les prix ont été un tiers plus élevés que l'an passé et de près de 50% supérieurs à la moyenne 2003-2007.

Les mauvaises conditions climatiques ont aussi perturbé la récolte des pêches, nectarines et brugnons qui, au 1er août, est estimée à 286.000 tonnes. La production serait inférieure de 21% à celle de l'an dernier, déjà modeste, et de 25% à la moyenne 2003-2007.

Les intempéries ne sont pas la seule explication. La surface du verger a baissé de 4% en un an avec la poursuite des arrachages en Ardèche et dans la Drôme en raison de la contamination des arbres par la sharka, une maladie provoquée par un virus et qui s'attaque aux arbres fruitiers à noyau.

En juillet, les prix étaient 38% supérieurs à ceux de l'an dernier à la même époque et de 12% à la moyenne 2003-2007.

Publié par DD (d'après AFP)

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires