Pêches, tomates, concombres : Ventes au déballage autorisées jusqu'à fin juillet

d'après AFP

Les ventes au déballage, dispositif exceptionnel permettant d'installer des étals sur les parkings des grandes surfaces pour vendre des fruits et légumes en surstock, sont à nouveau autorisées pour les deux derniers weekend de juillet.



Outre les pêches, nectarines et tomates déjà autorisées à la vente au déballage début juillet, s'ajoutent cette fois-ci les prunes, les abricots et les concombres. Ces ventes à des prix attractifs pour le consommateur pourront avoir lieu les weekend du vendredi 22 au dimanche 24 juillet ainsi que du vendredi 29 au dimanche 31 juillet, précise l'arrêté publié mercredi.

Le président de l'Appellation d'origine protégée (AOP) Pêches et nectarines Bruno Darnaud, appelle à la mobilisation des consommateurs et surtout des distributeurs. « Si on loupe ces deux weekend, la filière qui est déjà dans une situation dramatique (court) vers une catastrophe jamais connue », a-t-il déclaré.

« Les prix sont toujours beaucoup trop bas, en dessous de nos prix de revient, la consommation est peu soutenue et le climat ne nous aide pas beaucoup », a ajouté M. Darnaud. « On mise sur les deux weekend qui arrivent pour essayer de relancer les ventes », a-t-il ajouté avant d'appeler une nouvelle fois les distributeurs à « soutenir la filière française notamment avec mise en avant des produits et à arrêter de tirer les prix vers le bas ».

Début juillet, le ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire appelait « tous les acteurs au strict respect des règles de commercialisation des fruits et légumes frais, en particulier en ce qui concerne l'interdiction des pratiques de prix après vente et de remises, rabais et ristournes ».

Un plan de promotion et de communication a en outre été bâti pour chacune des filières par les associations d'organisations de producteurs nationales et par Interfel (Interprofession des fruits et légumes frais), suite à la crise de la bactérie Eceh qui a fortement affecté le concombre, d'abord pointé du doigt puis innocenté.

Publié par d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires