Pesticide : L'autorisation de l'insecticide Cruiser prorogée d'un an

SC

Le ministère de l'Agriculture annonce le renouvellement pour un an de l'autorisation d'utilisation de l'insecticide Cruiser.

Cette autorisation a été accordée à la suite d'un avis favorable rendu le 1er décembre par l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa).

« Compte tenu des inquiétudes exprimées par plusieurs syndicats professionnels apicoles au cours des dernières années, l'autorisation délivrée est limitée à une durée d'un an et devra faire l'objet d'une nouvelle évaluation de l'Afssa avant d'être renouvelée », a indiqué le ministère dans un communiqué.

La mise sur le marché du Cruiser 350 (fabriqué par le suisse Syngenta) utilisé pour le traitement des semences de maïs pour lutter contre le taupin est autorisée pour certains maïs (ensilage, mais grain, notamment) mais interdit pour le maïs doux. Il avait reçu l'an dernier une autorisation de mise sur le marché du ministère de l'Agriculture pour une durée d'un an.

Nouveau dispositif de surveillance

Le ministère s'est par ailleurs engagé à poursuivre le plan de suivi mis en place en 2008 et 2009 et qui sera amélioré en 2010 . Celui-ci comprendra un nouveau dispositif de surveillance des effets non intentionnels sur la biodiversité, en particulier pour vérifier l'absence de risque sur les papillons et les insectes pollinisateurs.

La direction générale de l'alimentation présentera ce dispositif à l'ensemble des syndicats professionnels agricoles et apicoles et animera le comité de suivi de ce dispositif, a précisé le ministère.

En décembre 2008, des apiculteurs et des associations de défense de l'environnement avaient manifesté dans plusieurs villes lors d'une journée d'action nationale pour demander l'interdiction de cet insecticide qu'ils jugent nuisible pour la biodiversité et pour les abeille.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier