Photovoltaïque : Des tarifs et des coûts à décrypter en courant continu

CER France Gérer pour Gagner, Daniel Causse, exper

Les tarifs de vente de l'électricité baissent, les coûts des investissements suivent. Si bien que la rentabilité est toujours au rendez-vous. Il existe même une véritable opportunité : le tarif professionnel est bonifié de 16 % pour les maisons d'habitation.

Dégonfler la “bulle spéculative” photovoltaïque, c'est l'objectif des sérieuses restrictions apportées par le gouvernement au tarif de vente de l'électricité issue de l'énergie radiative du soleil. Trois récents arrêtés ont profondément modifié les tarifs. En voici les principales caractéristiques.

Les tarifs pour les producteurs professionnels

Pour les producteurs professionnels (puissance supérieure à 3 kWc), il existe 4 tarifs différents :

• L'intégré au bâti sur maison à usage principal d'habitation et sur établissements d'enseignement ou de santé construits depuis plus de deux ans : 0,51 €/kWh

• L'intégré au bâti sur autres bâtiments construits depuis plus de deux ans : 0,44 €/kWh

• L'intégré simplifié au bâti : 0,37 €/kWh

• Autre cas : 0,276 €/kWh avec un coefficient de positionnement géographique pour les installations supérieures à 250 kWc.

À noter : toute installation supérieure à 250 kWc ne peut plus bénéficier du tarif “intégré” au bâti. Pour mesurer la puissance installée, il convient de cumuler les installations détenues directement ou indirectement par la même personne dans un rayon de 500 m. Ces tarifs s'appliquent pour les contrats dont les demandes de raccordement à ERDF sont acceptées avant le 31/12/2011*.

L'installation devra être réalisée dans les 24 mois suivant la date de demande complète de raccordement (36 mois auparavant). Si ce délai est dépassé, la durée du contrat de 20 ans est réduite d'autant. Pour bénéficier du tarif “intégré”, le bâtiment doit exister depuis plus de deux ans, le dessous doit être utilisé et il doit être clos sur les quatre côtés. Les modules photovoltaïques assurent la fonction principale d'étanchéité.

Installer sur les maisons

Regardez bien les 4 tarifs énoncés plus haut. Le plus élevé, 0,51 €/kWh, concerne les panneaux installés sur les maisons d'habitation. Attardons nous sur ce type de projet. À l'heure actuelle, on constate que la plupart des centrales photovoltaïques réalisées sur les maisons sont inférieures à 3 kWc ; en effet, elles bénéficiaient à la fois d'un tarif de 58 centimes et du crédit d'impôt “développement durable”. Mais ce raisonnement est-il le bon ? Il est remis en cause par la révision à la baisse du crédit d'impôt. Et il faut aussi savoir que les “petites” installations coûtent 25 % plus cher que les “grandes”.

Du coup, malgré leur tarif de vente inférieur, les projets de plus de 3 kWc sur la totalité d'une toiture ou sur un pan complet deviennent une véritable alternative :

• vous bénéficiez des tarifs professionnels d'installation,

• vous installez directement 10 à 15 kWc et en retirerez un bénéfice d'autant plus important ;

• vous changez la totalité de la toiture (ou du pan), ce qui évite les soucis d'étanchéité des installations “colmatées” à la toiture existante.

Comparons à l'aide de quelques chiffres

Pour un projet professionnel, les recettes annuelles seront comprises entre 5 000 et 8 000 € HT ; quant à l'investissement, il coûte entre 40 000 et 60 000 € HT. Cela donne un rapport entre recettes annuelles et investissements de 13 % environ. Maintenant, prenons un projet de 3 kWc ; l'investissement revient en moyenne à 21 000 €. Compte tenu du crédit d'impôt, l'investissement réel se monte à 16 000 € environ ; la recette nette est de 1 800 € HT annuels. Le rapport entre recettes annuelles et investissements n'est plus que de 11 %, 2 % de moins que pour un projet professionnel. En plus, faites le total des recettes à recevoir : il est 3 à 5 fois inférieur à un projet professionnel !

 

Les tarifs d'achat à partir du 1er septembre 2010

Retrouvez les tarifs d'achat à partir du 1er septembre 2010 en pièce jointe à télécharger ci-dessous.

Source CER France, Gérer pour gagner

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier