Photovoltaïque : La Fnsea demande une hausse des nouveaux tarifs

La Fnsea se félicite de la décision du gouvernement de maintenir le tarif initial pour les agriculteurs ayant déjà investi dans le photovoltaïque, mais réclame une hausse des nouveaux tarifs.

Le ministre Jean-Louis Borloo a annoncé mercredi que les agriculteurs ayant déposé des projets de panneaux solaires lors de la période de transition (fin 2009 et début 2010) allaient finalement échapper à la baisse annoncée des tarifs de rachat de l'électricité photovoltaïque.

« Nous nous félicitons que le gouvernement reconnaisse l'importance de l'agriculture dans la production d'énergies renouvelables », exprime le communiqué de la Fnsea qui espère que « ces engagements ministériels ne sont pas un effet d'annonce ».

Mais la Fnsea affirme qu'elle maintiendra « sa pression pour obtenir le relèvement des nouveaux tarifs d'achat applicables aux bâtiments agricoles », tarifs qu'elle estime actuellement insatisfaisants.

En janvier, les tarifs d'achat de l'électricité d'origine solaire sont passés de 60 à 42 centimes/kWh pour les panneaux installés sur des bâtiments agricoles neufs, soit une baisse de 30%.

De plus, la FNSEA rappelle qu'elle reste opposée à l'utilisation de panneaux photovoltaïques sur des terres destinées à la production agricole.


Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier