pidémie : La fièvre aphteuse se répand au Moyen-Orient

SC

A la suite d'une grave épidémie de fièvre aphteuse dans plusieurs pays du Moyen-Orient, un plan de lutte vient d'être approuvé afin d'en empêcher la propagation vers l'Europe et l'Afrique du Nord.

L'objectif est de mettre fin à l'épidémie qui sévit dans les 14 pays d'Asie de l'Ouest et du Moyen-Orient. Durant les deux premiers mois de 2009, plus de 130 cas de foyers de fièvre aphteuse de type A ont été signalés au centre et au sud de l'Irak, et constatés également à Bahrein, Kuwait, au Liban et jusqu'en Libye.

La fièvre aphteuse de type A est déjà considérée comme endémique en Turquie, en Iran et au Pakistan. Le fait qu'elle soit signalée ailleurs indique qu'elle s'étend et se diffuse dans toute la région du Moyen-Orient. “On craint que la maladie ne se propage jusque dans les zones de la Méditerranée jusqu'à présent exemptes de fièvre aphteuse » explique la FAO.

La fièvre aphteuse est une maladie virale généralement non mortelle, mais très contagieuse qui touche les bovins et les porcs. Elle peut aussi infecter les cerfs, les chèvres, les moutons et d'autres animaux aux sabots fendus (éléphants, rats, hérissons…). Chez l'homme, la maladie est très rare mais possible. «Le type A de cette maladie est particulièrement dangereux car, vu la mutation rapide de la souche, il est difficile de conserver des stocks d'urgence de vaccins adaptés», explique la FAO.


Source FAO

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier