Politique : L'alimentation au coeur de la loi de modernisation de l'agriculture

Bruno Le Maire propose de faire de l'alimentation une véritable politique publique dans les années à venir, dans le cadre de la Loi de modernisation de l'agriculture et de la PAC de l'après 2013.

« Cela veut dire un engagement sur plusieurs années en faveur d'une alimentation qui soit saine, sécurisée et accessible à tous les Français, qui comporte donc un volet social », a précisé le ministre après avoir reçu les propositions des cinq groupes de travail du «Grand débat sur l'avenir de l'agriculture et de la pêche ».

Ce Grand débat a été lancé mi-septembre par le ministre pour faire émerger des propositions pouvant figurer dans la loi de modernisation de l'agriculture. Cette loi sera prête « courant décembre », a assuré le ministre.

Un crédit d'impôt pour les exploitations en HVE ?


Parmi la trentaine de propositions, figure l'obligation pour les cantines scolaires, voire universitaires, de respecter les règles nutritionnelles, d'aider les agriculteurs à faire certifier leurs exploitations en « haute valeur environnementale » (HVE) et/ou d'accorder un crédit d'impôt à ceux qui sont déjà certifiés.

Le ministre souhaite également faire de la PAC une politique alimentaire et agricole européenne et remettre là aussi l'alimentation au coeur de ses objectifs. Une des propositions du groupe de travail vise également à ce que les questions de nutrition soient prises en compte par la PAC.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier