Politique : Un plan pour moderniser la viticulture française

SC

Le plan de modernisation, remis hier au cabinet du ministre de l'Agriculture, propose de modifier les règles de la viticulture française pour l'adapter à la concurrence mondiale, notamment celle des pays du Nouveau Monde.

La principale innovation consiste en une « segmentation à trois niveaux » des actuelles catégories de vins (de table, de pays, VDQS et AOC).

Le premier niveau, qui ferait largement appel à la notion de cépage provenant de plusieurs régions, correspondrait au positionnement actuel du vin de pays « Vignobles de France ». Une catégorie « intermédiaire » serait constituée de vins provenant d'une indication géographique précise « se référant à un territoire régional ». Enfin, dans la catégorie reine, les vins pourraient se référer « à un terroir marquant profondément la typicité du produit ».


Vins sans indication géographique : Irrigation et copeaux autorisés

Autre bouleversement proposé: une « levée des verrous réglementaires nationaux » pour adapter les pratiques oenologiques à celles définies par l'Office international de la vigne et du vin (OIV). Ainsi l'irrigation des vignobles et l'utilisation des copeaux de bois pourront être autorisés pour les vins sans indication géographique.

En matière de publicité : « les conditions de publicité et de promotion de l'offre de produits viticoles seront précisées et actualisées pour que les articles de presse ne soient pas considérés comme des messages publicitaires, et pour intégrer le support internet », ce que n'avait pas prévu la loi Evin de 1991.

Les trois auteurs du rapport sont Jérôme Despey, président du conseil de direction vins de Viniflhior (office des fruits, des légumes, des vins et de l'horticulture), Yves Bénard, président du Comité vins de l'Institut national de l'origine et de la qualité (INAO) et Bernard Nadal, président de l'Institut Français de la Vigne et du Vin.

Michel Barnier annoncera officiellement, fin mai, le détail des dispositions de ce plan.

Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier