Pomme de terre - Céréales : Nord Pas-de-Calais : état des marchés

B.BOUCHOT d'après Agreste

Marché en mouvement pour la pomme de terre

Le marché manque de stabilité, certains produits se raréfient, alors que d'autres présentent encore des volumes importants en stock. Les volumes d'épiderme rouge en chair ferme étant faibles par rapport à la demande, les cours augmentent pour ce secteur. Par contre, les stocks d'AGATA, trop importants à cette époque de l'année font régresser sensiblement les cours pour ce produit. Les exportations vers les Pays du Sud se terminent fin mai avec l'arrivée massive des pommes de terre israéliennes et espagnoles. Seuls les pays d'Europe centrale et orientale achètent encore régulièrement, mais en faibles quantités. Les industries françaises devraient encore acheter de la dernière récolte au moins jusqu'à la mi-juillet.

Prix des céréales : en hausse sensible

Alors que le prix de l'orge fourragère tutoyait le niveau de l'intervention en rendu port depuis le mois de novembre 2008, il s'est raffermi en un mois de près de 20 euros par tonne à 130 euros, mais n'a toujours pas retrouvé son niveau de début de campagne. A ce niveau de prix, les marchandises françaises ne sont pas compétitives sur le marché international, mais trouvent preneur auprès des fabricants d'aliments du bétail, notamment au Benelux. La différence de cours avec la nouvelle campagne incite les collecteurs à reporter des stocks importants. Il n'y aura pas de mise à l'intervention au niveau régional cette année, la date limite de présentation au 31 mai étant désormais dépassée.

Source Agreste

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier