Portes ouvertes : A la ferme expérimentale de Jalogny

Portes ouvertes : A la ferme expérimentale de Jalogny

La ferme expérimentale de Jalogny tient ses portes ouvertes nationales les jeudi 30 septembre et vendredi 1er octobre 2010, à Jalogny, près de Cluny (71). Résolument tournées vers l'avenir, elles invitent les éleveurs de bovins charolais de tous horizons à venir explorer de nouvelles pistes et tester des techniques innovantes.

Autour de 14 ateliers techniques thématiques, la Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire et ses partenaires proposeront des pratiques efficaces, simples, éprouvées pour aider les éleveurs à dégager des marges de manoeuvre : revenu supplémentaire, diminution de charges, gain de temps, organisation optimisée, aménagements adaptés... Tous les thèmes seront balayés économies d'énergie, production d'énergie verte, bio, génétique, alimentation, pathologies, organisation du travail, bâtiments innovants , utilisation de l'électronique, de l'informatique... Les experts des Chambres d'Agriculture et des organismes d'élevage seront là pour informer, expliquer, préciser, échanger et donner ainsi l'impulsion nécessaire à la concrétisation des projets des éleveurs.

Une table ronde, consacrée à la génétique et plus précisément « quelle génétique pour demain ? » permettra d'approfondir ce thème stratégique pour l'élevage charolais. Face aux évolutions des besoins des éleveurs et de la filière, les organismes de sélection apportent des réponses adaptées et invitent les visiteurs à l'échange et au débat.

Le point de cristallisation de ces portes ouvertes sera sans aucun doute le forum « l'élevage allaitant face à son avenir : enjeux et opportunités ''. Dans un contexte mouvant et tendu, comment rester positionnés et maintenir le dynamisme de notre filière ? Les spécialistes aborderont les enjeux de la mondialisation, sur fond de négociations de l'OMC avant de revenir à un niveau plus régional : chiffres du réseau d'élevage charolais à l'appui, les experts s'emploieront à démontrer que les exploitations disposent de pistes d'adaptation diverses, en fonction de leur système.

D'autres informations à consulter dans la pièce jointe ci-dessous.

Pièces jointes

Source Chambre d'agriculture de Saône et Loire

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier