Portique écotaxe: comité de soutien à un agriculteur condamné

Portique écotaxe: comité de soutien à un agriculteur condamné

Un comité de soutien s’est constitué pour défendre un agriculteur breton auquel pourrait être réclamé, à l’issue d’un procès en appel, plus d’un million d’euros de dommages et intérêts pour la destruction d’un portique écotaxe dans les Côtes-d’Armor en 2013, a-t-on appris auprès de l’intéressé.

L’agriculteur, Joseph Baron, 53 ans, conseiller municipal depuis 2002, a été condamné en mai à trois mois de prison avec sursis pour "complicité". Un autre prévenu, chauffeur-routier a lui été condamné à six mois avec sursis. Lors de ce procès, Ecomouv, la société chargée de collecter l’écotaxe, et l’État ont réclamé plus d’un million d’euros de dédommagements aux deux prévenus. Les deux hommes ont fait appel. La date du procès en appel n’a pas été fixée et en attendant ils n’ont pas à payer ces dommages et intérêts.  Le comité de soutien de M. Baron se réunira pour la première fois vendredi soir, et sont attendus notamment des entreprises, prêtes à l’aider pour ses frais d’avocat, mais aussi de nombreux soutiens locaux, a expliqué l’élu local.

Accusé d'avoir fourni les pneus qui ont servi à mettre le feu au portique

 

La justice reproche à l’agriculteur (qui affirme avoir agi sous la contrainte) d’avoir acheminé dans un champs proche du portique de Lanrodec (Côtes-d’Armor) des pneus qui ont ensuite été utilisés pour mettre le feu au portique. Le 3 novembre 2013, jour de la manifestation, il affirme avoir découvert dans sa ferme trois hommes "en train de charger des pneus (utilisés pour maintenir les bâches) dans la remorque de mon tracteur", avec l’intention de s’en servir pour emmener les pneus à proximité du portique, a-t-il dit. Le ton monte et finalement Joseph Baron décide de conduire lui-même le tracteur pour emmener les pneus aux manifestants avant de rentrer chez lui. Il a été mis en examen pour "complicité" en février. "Je conteste l’infraction de complicité: le rôle de mon client a été contraint et forcé, ce n’est pas son libre-arbitre", affirme son avocat, Me Jacques Demay.

Le portique situé sur la N12 entre Saint-Brieuc et Brest a été détruit le lendemain de la première grande manifestation des Bonnets Rouges, à Quimper, contre l’écotaxe et pour l’emploi en Bretagne. Une douzaine de portiques écotaxe ont été détruits ou rendus inopérants dans l’Ouest depuis un an, des actions que le mouvement des Bonnets rouges n’a ni revendiquées ni désavouées.

Source avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 5

Ricodu28

Au secours, mon dieu arrêtez j'en pleure de rire; "contraint et forcé".....
Si quelqu'un vient chez moi pour charger tout le mobilier de mon salon dans la remorque de mon camion j'appel la gendarmerie mais je ne prends pas le volant du camion pour assurer la livraison!!!! J'avoue qu'il fallait tout de même y penser pour sortir un alibi comme ça, ah quel petit coquin ce joseph!!!

Plus sérieusement il y a bien des moyens d'exprimer l'insatisfaction sans forcément en arriver à la destruction alors préparez vos chèquiers messieurs c'est l'heure d'assumer jusqu'au bout votre petit feu de joie.
On voudrait pouvoir jouer les vilains pour se faire entendre mais on se dépêche de jouer les marthyrs quand il faut essuyer les plâres; casser c'est mal; il me semble que c'est une des premières choses que l'on apprends aux enfants en bas âge....

yo

faut assumer, marre de ces conneries!

@lagon

Comme sur certains qu est ce qu on aurait lu si ça avait été un jeune casquette à l envers , que les casseurs paient

eleveur 61

Ceci est la preuve que nous sommes dans une république de type monarchique.

lagon740

J'apporte mon soutient à cet agriculteur trouver des coupables reste facile qu'en est il du monsieur qui a fait bruler un Mac do ??? il est devenu prédateur de notre profession avec une situation bien protégée. Alors arretons toutes ces procédures malsaines ,la coupe est pleines trop c trop je suis révolté par toutes ces procédures et ces contraintes demain les jeunes se révolterons à causes de ces responsables politiques irresponsables et inconcients le peuple a encore le droit à la parole restons courageux.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires